Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 15:04

Red Star - Toulouse Fontaines: 0-0


C’est chaque fois pareil, on croit toujours avoir tout vu dans le genre « première mi-temps amorphe » mais depuis samedi on sait maintenant qu’on a vécu quelque chose d’encore plus grand dans ce domaine. Passé l’hommage émouvant adressé avant le match à deux fidèles du Club trop tôt disparus avec minute d’applaudissements et banderole déployée par les Supporters  pour un des leurs, on découvre le nouveau speaker qui semble venir tout droit du rayon électroménager de l’hyper marché Auchan. Stupéfaction et pour certains effroi, à l’entrée des deux équipes puisque : « You never walk alone » est remplacé par de la disco funk de la pire espèce.

 

Peut être une explication a ce qui sera ensuite infligé aux spectateurs pendant la première période ? Toujours est’il que le jeu proposé est particulièrement insipide, pas une action un tantinet dangereuse dans les vingt cinq premières minutes, ensuite seulement quelques faits de match ? à signaler : Deux ou trois ébauches de contre des visiteurs, Pinoteau impeccable qui assure plusieurs fois le coup en position de libéro et malheureusement une sortie sur la civière pour Hazem qui après une belle action coté gauche s’écroule sans qu’apparemment l’arrière qu’il était en train d’enrhumer y soit pour quelque chose. A l’arrivée après l’absence de Ribadeira l’équipe perd là ce qui semble être un de ses créateurs de jeu, Boulon le remplaçe et lui va souvent effectuer le mauvais choix, la mauvaise passe, bref…

On attend la pause quand va se dérouler une action comme on aimerait en voir moins souvent :

Suite à une rapide remontée de balle De Pina est servi coté gauche, après un dribble il rentre dans la surface et frappe lourdement mais dévisse totalement sa frappe qui atterrit coté gauche de la surface sur Mendy. Celui si contrôle alors le cuir du pied droit et frappe instantanément du gauche, pour quasiment renvoyé la balle d’où elle arrivait… Inutile d’insister, quand l’arbitre siffle trois fois on est réellement soulagé parce qu’on ne peut imaginer vivre encore le même spectacle en seconde période.

 

Et de fait ça commence bien puisque le Red d’entrée pousse avec ses moyens du jour, De Pina encore lui est contré en bonne position puis sur un coup de pied de coin Gazeau frappe de demi volée et à cet instant on assiste au premier arrêt (superbe) du goal Toulousain (47eme), ça se calme un peu ensuite mais les Verts dominent franchement. Une belle frappe de Razak passe de peu à coté et l’équipe est beaucoup plus agréssive dans tous les secteurs de jeu, à l’occasion d’un corner à l’heure de jeu on remarque que les dix joueurs visiteurs sont tous à l’intérieur de leur propre surface. Mais en face les coups francs et corners sont très mal tirés et plusieurs joueurs Audoniens semblent tétanisés multipliant les mauvais choix et les grossières erreurs techniques, des noms ? Voir plus haut ! Par contre la défense assure le coup et récupère les rares ballons qui trainent, Fardin retrouve un peu son influence de la fin de la saison dernière mais devant ça patine sec et on assiste à une attaque/défense poussée jusqu'à l’extrême… Razak toujours généreux et pas maladroit attends des ballons exploitables, mais rien de décisif ne vient, que ce soit sur les ailes ou au milieu le talent et la clairvoyance manquent. D’ailleurs le dernier tir magnifique au demeurant qui frôlera les cages Toulousaines sera l’œuvre d’Abissonono encore un arrière… Le Kop aura beau poussé son équipe et entraîné avec lui une partie de la tribune, rien n’y fera une nouvelle fois pas le moindre but à se mettre sous la dent.

 

On ne peut pas croire après ce qu’on a vu hier soir que le Club n’agisse pas rapidement en engageant un ou deux renforts supplémentaires dans le secteur offensif. Car même si les Toulousains ont été courageux, dur de penser qu’ils ne feront pas partis des équipes jouant uniquement pour ne pas descendre tant ils se sont recroquevillés devant leur but jusqu'à la caricature conscient sans doute de leurs lacunes. Quand à Alain M’Boma il lui reste beaucoup de travail à effectuer avec on lui souhaite (bis) d’autres joueurs tant dans l’effectif actuel, quelques uns ne semblent même pas au niveau du CFA2. Le prochain adversaire à domicile Niort un ex abonné à la ligue 2 aujourd’hui tombé bien bas sera dans quinze jours à Bauer, difficile de penser après la prestation d’hier que ça ne soit pas un bien trop gros morceau pour le Red actuellement.

Mais qui sait ? La deuxième mi temps n’était pas si mauvaise, juste révélatrice des carences du moment, mais attention bientôt l’argument de la reprise tronquée n’aura plus cours. Et puis le jour ou nos attaquants ne se tromperont plus de pied en mettant leurs chaussures finira bien par arriver. Il faut juste attendre (encore…) et peut être se montrer patient (encore…) avec cette équipe qui à défaut pour l’instant d’être talentueuse, est au moins « combative » et semble pour l’instant relativement soudée.

Olivier

 

 


Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans CFA SAISON 2009-2010
commenter cet article

commentaires