Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 19:42

Red Star - Niort: 1- 0 (1-0)


Soirée de premières à 4 points!

 

 La patience n’étant pas forcément une qualité première chez les supporters verts, autant vous prévenir de suite sans faire attendre : en cette soirée du 12 septembre 2009, l’histoire retiendra du match contre Niort 3 choses : 1er but du Red, 1ère victoire et 1ère défaite du cador supposé de ce groupe !

 

Avant ce dénouement final, il était pourtant peu envisageable d’imaginer la victoire, sauf pour quelques irréductibles supporters du Kop Bauer ! Parlons-en justement de Bauer, ce stade mythique qui fêtera son centenaire jour pour jour le 24 octobre 2009. Sous la baguette du Collectif (et du noyau dur du Polit bureau) toujours prompt à faire vivre notre club, la distribution des stickers est là pour nous rappeler cet anniversaire.

 

Déception en revanche une fois dans les tribunes devant le peu de monde présent et ce, malgré l’initiative  « officielle » d’une place offerte pour une place achetée. Pourtant les visiteurs du soir n’étant pas une petite équipe – affiche alléchante de D2 au siècle dernier- puisque Niort encore invaincue n’est ni plus ni moins que le grand favori de ce groupe pour cette saison (dans le Top 3 des budgets CFA tous groupes confondus).

 

Ceci dit, les absents ont toujours tort et ne pourront donc pas entendre la très belle ambiance du Kop vert et blanc qui contient sans surprise les timides et timorés assauts d’une trentaine de supporters des chamois.

 

Et sur le terrain, me direz-vous ? Figurez vous qu’il en va de même...l’entame du match est verte et l’agressivité collective des audoniens permet même de se dire qu’il y a un coup à jouer, surtout devant l’apathie des niortais ! On se dit également que l’absence de Fardin, le meilleur milieu depuis le début de la saison, n’est finalement  pas si douloureuse que cela. En effet, en repositionnant l’ami Ribadeira dans l’axe aux cotés de Mendy et du revenant Ngam, le milieu, beaucoup moins excentré et donc plus compact que lors des premiers matchs, étouffe l’adversaire.

 

Et les verts prennent le jeu à leur compte. Une première mèche est allumée par le latéral Abissonono dès la 5è minute avec une frappe lointaine qui passe au-dessus du cadre.

 

La domination territoriale est concrétisée à la 22ème par l’ouverture du score tant espérée depuis 5 matchs, oeuvre de De Pina, transfuge de la DH parisienne, qui marque là par la même occasion son premier but en CFA. Certes ce ne sera pas le plus beau de la saison (suite à une récupération de Mendy qui lance Ngam dont le tir contré revient dans ses pieds et il propulse le ballon dans la cage adverse) mais ça y est, le tableau d’affichage marque bien 1-0. Un coup franc excentré de Ribadeira à 25 mètres sorti par le gardien chamois aurait pu nous donner le break à la mi-temps.

 

Au retour des citrons voire des bières pour certains tifosi...on se dit légitimement que les bleus niortais ont dû se faire souffler dans les bronches à la pause et que le scénario de la 2ème mi-temps va être tout autre. On s’en convainc quand le petit n°10 visiteur (Diaw que les habitués connaissent de la saison dernière puisque ce métronome, dès son arrivée à la Vitréenne au mercato hivernal, avait propulsé les Bretons en haut de classement) reprend à bout pourtant une tête détournée par notre gardien local. La poussée du club des Deux-Sèvres reste timide et elle est vite enrayée dans les 5 minutes suivantes par 2 grosses occasions des banlieusards qui auraient dû nous mettre à l’abri : si la première action ne donne rien (Moreira bien lancé  arrive seul face au gardien mais s’emmêle les pinceaux), la deuxième est un penalty logiquement accordé suite à une grosse faute dans la surface sur Ngam en position de marquer. Razak, en manque de confiance, est désigné par Mboma  sûrement pour le remettre en selle ; mais stupeur, le gardien détourne sans problème le tir de notre n°9 ! Souhaitons à Razak à l’avenir la même réussite qu’Ojong l’année dernière, qui en mal de but, avait vu lui aussi son penalty manqué un samedi après midi à Colombes mais qui ensuite s’était bien rattrapé.

 

Le score demeurant toujours 1-0, les verts et blancs ne sont pas à l’abri d’un retour volé des visiteurs, mais il n’en sera rien. La fin de match nous fera apprécier les talents techniques de Ribadeira qui, en 2 occasions, fera un festival dans la défense niortaise ; mais cette dernière ayant sorti les faucheuses...ce fameux 2ème but de la délivrance tant attendu ne viendra pas, ni même l’égalisation d’ailleurs et ce, malgré une dernière frappe bleue bien captée par Pinoteau (85ème).

 

Peu importe : 1er but, 1ère victoire et 4 points très utiles sachant que les derniers du groupe ont eux aussi gagné. Les supporters peuvent alors communier avec les joueurs qu’ils n’ont cessé d’encourager tout au long du match et le Kop finira encore plus bruyamment (telle une étape du Tour de France au sprint) ce qui n’était pas une sinécure devant la puissance inutile des décibels de la sono du stade après le coup de sifflet final ! 

 

L’essentiel est ce dépucelage même à 1-0 dont tout le monde est preneur (sauf certains pronostiqueurs qui avaient dû miser sur un 2-0...) sachant que comme le disait un héritier d’Audiard entendu dans les travées de Bauer « on ne jouit jamais 2 fois la première fois ! ».

 

Ici Bauer, à vous les studios et rendez-vous en terre toulousaine (à Colomiers) pour une confirmation le week-end prochain et pour ce faire, je passe la gonfle à Domu66 notre envoyé très spécial à l’extérieur !

 

Zebulon

 


 

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans CFA SAISON 2009-2010
commenter cet article

commentaires