Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 21:57

france 006

 

Paulette et Gilbert Deshayes ont tenu, des années durant, le café restaurant "Chez Gil", rue Godillot, à deux pas du Stade Bauer.

 

Dans cette authentique cantine du Red Star, se retrouvaient les dirigeants, joueurs, bénévoles et supporters du club.

 

Gilbert a également été Président des supporters, organisant les déplacements, alors que Paulette tenait seule le café restaurant. Lors des matchs à domicile, Paulette et Gil tenaient la buvette du stade Bauer, que nous connaissons tous (voir la photo ci-contre).

 

Lors du dépôt de bilan en 1978, Gilbert a même mis la main à la poche pour soutenir le club.


Gilbert Deshayes est décédé en avril 2010. Des hommages lui avaient alors été rendus par le Club, par l’intermédiaire de Patrice LECORNU, par l’Amicale Red Star 2000, par le site AllezRedStar.com, par le Collectif des Amis du Red Star, ainsi que par son ami, le poète Franck Venaille.

 

Suite au positionnement de Patrice Haddad, Président du Red Star, en faveur d’un stade aux Docks, impliquant la destruction du Stade Bauer, sans envisager sa rénovation, Paulette Deshayes a adressé à Pierre Laporte une lettre, accompagnée du message suivant :

  « Pierre, tu recopieras ma petite « bafouille » au propre car j'étais tellement énervée à écrire cela que j'en tremblais.... encore une fois on est là sur un plan "affectif" (et humain) que tous nos dirigeants et décideurs ne partagent pas... ni ne comprennent ! ».

 

Pierre Laporte a donc retranscrit, et adressé au Collectif, la lettre de Mme Deshayes dont une copie de l’originale figure plus bas.

 

Selon la volonté de Mme Deshayes, nous publions cette lettre :

 

« Par l'Amicale du Red Star je viens d'apprendre que l'on veut nous installer soi-disant dans un stade moderne aux Docks. Quelle honte ! un stade mythique + de 100 ans d'existence, en avez-vous conscience ? Je me le demande.

Pendant plus de 40 ans j'ai côtoyé les joueurs, les dirigeants, les supporters, les bénévoles qui avec nous tenaient la buvette, climat familial, chaleureux et vous voulez détruire tout cela.

Réfléchissez un peu à toutes ces conséquences demandez à tous ces supporters qui ont soutenu le club dans tous ces tourments et qui sont toujours là, ce qu'ils en pensent.

La rénovation de Bauer date depuis plus de 10 ans lorsque nous avons été expédiés à Marville. Où sont les travaux : mensonge ! rien n'a été fait alors payez-en la responsabilité puisqu'il est municipal (le stade) et faites en sorte qu'il soit rénové c'est beaucoup plus simple que d'envisager un autre très onéreux, pourquoi faire ?

De toutes façons même en ligue 2, et j'en parle car je l'ai vécu, si vous recevez 5 à 6000 personnes, ce sera déjà bien, alors par orgueil ne voyez pas trop grand.

Gardez l'ame du Red Star à Bauer ce ce sera bénéfique pour tout le monde, j'espère que la raison l'emportera c'est tout ce que je souhaite.

 

Mme Gil »

 

img301

img302


Comme l’indique Thierry SZENBERG, ancien trésorier de notre association, « c'est un témoignage très important que celui de celle que tout le club, du gardien du stade au président JC Bras appelait "Popo".

Elle était la mère spirituelle de beaucoup de joueurs, un de ceux-ci a d'ailleurs vécu chez eux en arrivant de Pologne (Roman Jacobszak).

Avec son mari Gil, elle a passé des heures chaque week end en plus de leur resto la semaine, à s'occuper des collations chez eux et des buvettes de Bauer ».

 

Rajoutons que ce courrier vient en échos au message clairvoyant, laissé en 2007, par son défunt époux, sur le livre d’or du site Allezredstar.com :

 « Le Red-Star chez lui au stade Bauer !

En espérant que la municipalité de St-Ouen ne cède pas à l'éventualité du chant des sirènes immobilières ...
Gil Deshayes
 ».

 

Images d'archives de Gilbert et Paulette Deshayes sur AllezRedStar.com.

 

img303.jpg

img304.jpg

 

Documents de l'article communiqués par Gilles SAILLANT et Pierre LAPORTE.

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans LE COLLECTIF
commenter cet article

commentaires