Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 19:26
L’annonce, il y a deux jours, par le club que le match Red Star - OM, comptant pour les 32èmes de finale de Coupe de France, ne se jouera pas au stade Bauer mais au stade de France relance la question de l’avenir de Bauer.
Le Collectif des amis du Red Star souhaite plus que jamais rappeler son attachement, largement partagé par les supporters et les audoniens, pour ce stade mythique.
  
Pourquoi sommes-nous inquiets quant à l’avenir du stade Bauer ?
Officiellement, la municipalité est ouverte tant à une rénovation de Bauer qu’à sa destruction au profit d’un stade dans la ZAC des Docks.
Cependant, et même si rien n’a encore été acté, il est clair que la Ville souhaite le transfert du Red Star dans un stade aux Docks et n’envisage pas de réhabiliter le stade Bauer.
  En 2007, déjà , Mme Jacqueline Rouillon, Maire de Saint Ouen, déclarait au sujet de la rénovation de Bauer : « l'insertion dans le milieu urbain est trop forte et ne permet pas de création de parking. Je préfère les Docks, où il y aura plus d'espace et de liberté pour un beau projet». En mai dernier, M. Paul Planque, premier adjoint chargé des finances et de l’urbanisme à Saint Ouen, déclarait : « la construction d’un nouveau stade fait toujours partie des éventualités, car il y a un véritable problème de stationnement autour de Bauer » ( Le Parisien, 23 mai 2011 ).
Ces déclarations, ouvertement favorables au projet d’un stade aux docks, ont été accompagnées d’un début de concrétisation avec la publication de documents indiquant un emplacement d’ores et déjà prévu au sein de la ZAC des Docks ( document 1 ci-dessous) ainsi qu’un dessin du futur stade dont chacun appréciera l’esthétique architecturale ( document 2 ci-dessous).
plan-des-docks

Document 1 : dossier de présentation des Docks.                              

Source : Sequano Aménagment,

aménageur des docks, février 2011.

stade-dans-les-docks

Document 2 : dessin du futur stade des Docks,

Source : Le Parisien, 28 juin 2010.                                                                               

  

En revanche, la rénovation du stade Bauer n’a, à ce jour, et à notre connaissance, jamais fait l’objet de la moindre étude et est systématiquement écartée au terme d’une argumentation qui nous semble très légère puisqu’elle ne s’appuie que sur l’absence de parking à Bauer.

La pose, l’été dernier, d’une pelouse synthétique pour un montant d’environ un million d’euros aux frais de la Ville, semblait indiquer une volonté municipale de maintenir le Red Star définitivement à Bauer.
Cependant, avec quelques mois de recul, il apparaît qu’il n’y a pas lieu d’être rassuré. Bien au contraire, la durée d’utilisation de la pelouse synthétique ( 10 ans ) semble n’être au final qu’une solution transitoire, le temps de lancer et d’achever le stade des Docks. Ceci n’a pas été contredit par le  discours de Madame le maire lors de l’inauguration de la pelouse synthétique, le 9 septembre 2011. Après avoir brièvement envisagé une rénovation, était évoqué « un environnement qui offre de nouvelles opportunités », rajoutant «  bien sûr tout le monde sait ici que je pense à ce grand territoire qu’est les docks qui a toutes les possibilités, aujourd’hui, d’accueillir des équipements qui correspondent aux ambitions d’un club, comme les affiche le Red Star ».
Quelques jours plus tard, Mme Rouillon déclarait dans le journal de Saint-Ouen : « le projet de développement du Red Star, s’il est toujours axé sur la formation et les valeurs du sport, nous conduit à penser à un nouvel équipement dans un nouvel environnement mieux adapté aux attentes d’aujourd’hui. Les stades offrent plus de capacité mais aussi d’autres fonctions polyvalentes. Nous en visitons...».            
Il est désormais clair que la municipalité souhaite un stade aux Docks impliquant la destruction du stade Bauer. Le terrain d’assiette du stade actuel, compte tenu de son emplacement, à la fois au cœur de Saint Ouen et proche de Paris, fait d’ailleurs l’objet de nombreuses convoitises de la part de promoteurs immobiliers ainsi que des brocanteurs des puces. L’opportunité d’une vente de ces terrains à des investisseurs privés ne peut qu’inciter la Ville à abandonner le stade Bauer et le terrain Joliot-Curie adjacent. La position du club n’est pas plus rassurante. En effet, lors d’une rencontre avec les supporters, M. Patrice Haddad, président du Red Star n’a pas voulu se prononcer sur un sujet qu’il a estimé « trop politique ». Il est pourtant difficile de croire qu’un dirigeant de club puisse être sans opinion sur la question du stade dans lequel évolue son équipe. On notera au passage que le Président Haddad a cité en exemple le cas d’Arsenal et la destruction du mythique stade d’Highbury qui fait, selon lui, le bonheur des fans des Gunners.              
Le président a enfin assuré qu’aucune décision ne serait prise sur Bauer sans une concertation avec les supporters. Il y a tout lieu de se méfier d’une telle promesse lorsque l’on voit que le choix de délocaliser la rencontre Red Star-OM a été pris sans aucun dialogue avec les supporters, notamment avec le Collectif.                                    
De plus, et sans entrer dans la polémique sur le choix de jouer au Stade de France, on remarquera avec quelle rapidité la possibilité de jouer à Bauer a été écartée par le club. Alors que le nom de notre adversaire a été connu le lundi 12 décembre à 19 h 30, le président Haddad écartait le soir même, aux alentours de 22 h 00 sur RMC, la possibilité de jouer à Bauer en raison d’une capacité de 2 999 places, sans même envisager si un aménagement express de la tribune Bauer était possible. Par la suite, le Parc des princes, le stade de France et même le stade Duvauchelle de Créteil ont été envisagés.
Cette attitude en dit long sur l’attachement du club à son stade historique et sur la position que la direction prendra en cas de destruction de Bauer.
Pour qu’un stade plus que centenaire ne disparaisse pas                                  dans l’indifférence générale,
Pour que le Red Star continue à jouer dans son stade historique,
Pour conserver des équipements sportifs au cœur de Saint Ouen,
Pour conserver un lieu unique de convivialité et de mixité sociale             unissant Paris et sa banlieue,
Pour ne pas détruire un monument du patrimoine sportif et ouvrier                  
de la Seine Saint-Denis,
Pour ne pas faire disparaître un symbole de la Résistance à l’occupation nazie.
NOUS DEMANDONS L’OUVERTURE D’UN DEBAT PUBLIC SUR LE PROJET DE DESTRUCTION DU STADE BAUER
Nous souhaitons que ce débat public, étalé sur plusieurs mois, permette aux audoniens ainsi qu’aux usagers du stade Bauer d’être consultés. Nous souhaitons qu’à cette occasion il soit procédé à une étude comparative entre une rénovation de Bauer et un stade aux Docks ce qui implique que chacune des options soit envisagée avec le même sérieux et les mêmes moyens. Nous souhaitons, enfin, que chacun puisse formuler ses vœux quant à l’architecture qu’aurait le stade Bauer et son quartier après rénovation.
 
Que faire ?
En 2007, une pétition avait déjà récolté près d’un millier de signatures en faveur du maintien du Red Star à Bauer, ceci n’a cependant pas été suffisant puisque l’abandon du stade se dessine plus que jamais. Il convient donc de faire entendre notre position de manière plus efficace, au-delà du cercle de notre association et des habitués du stade Bauer. Nous souhaitons donc réunir largement, et au delà de tout clivage, toutes les personnes ou structures sensibles à l’avenir de Bauer. Au-delà d’un attachement au Red Star, la disparition de ce stade mythique ne peut que toucher ceux qui défendent la mémoire de la Résistance, l’histoire et le patrimoine de Saint-Ouen et de la Seine-Saint-Denis, ainsi que les passionnés de l’histoire du football et du sport en général. Nous appelons donc au soutien et à la participation de tous, qu’il s’agisse de nous faire bénéficier de relais dans les médias, milieux associatifs, réseaux sociaux, qu’il s’agisse encore de nous aider sur des questions d’architecture ou d’urbanisme pour mettre en place un projet alternatif afin de rénover Bauer. Enfin, toute idée ou tout témoignage de soutien ne pourra que nous encourager.

Précision : si nous sommes ouverts au soutien de chacun, notre démarche ne nous conduira cependant, en aucun cas, à nous positionner pour ou contre un quelconque groupe politique ou une quelconque personnalité politique de Saint Ouen. Notre association est apolitique et indépendante et le demeurera. Toute accusation de ce type à notre encontre ne pourrait que démontrer l’absence d’argumentation quant au fond du dossier de la part de nos détracteurs.

En référence : « Stade Bauer et Red Star, une vie de couple tumultueuse » sur http://www.footnostalgie.com

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans BAUER
commenter cet article

commentaires