Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 21:19

C’est chez les jeunes, surtout les très jeunes, portant les couleurs du Club qu’on compte de nombreuses satisfactions : L’école de foot qui accueille les enfants dès l’age de 7 ans jusqu'à 11 ans tourne de nouveau à plein régime, pas de compétitions officielles mais des tournois pour acquérir progressivement l’esprit de compétition et des entraînements où sont enseignés les fondamentaux. C’est important car on le sait bien, au Red tout doit commencer par là. Cependant les résultats du travail entrepris dans chaque catégorie ne produiront sans doute pas d’effets visibles avant deux ou trois années au minimum, ça s’appelle un cycle.

Et ce même si comme d’habitude « les meilleurs partiront ».

 

Résultat final impressionnant pour les U13 coachés par Soumah Bakayoko : Pour commencer une qualification obtenue pour représenter l’Ile de France à la phase finale de la coupe nationale, et une belle 7eme place sur 24 participants avec d’excellents résultats : Victoires face à Bastia, Caen et le stade Montois ; nuls face à Blois et Strasbourg ; pour une seule défaite 1 à 0 face au Mans qui sera battu en finale par Saint Etienne. Il y a là de toute évidence un signal fort : celui du retour du Red dans un secteur où il excellait il n’y a pas si longtemps : la formation.  De plus on nous annonce aujourd’hui que la quasi-totalité de cette équipe resterait au Club pendant au moins deux années encore, et ce malgré de très nombreuses sollicitations. Ce serait évidemment une excellente nouvelle, surtout quand on sait le niveau de certaines propositions (appartement payé à la famille pour suivre son chérubin). C’est aussi la preuve que les activités extra football proposées en complément par le Club (Red Star Lab) atteignent leurs buts : celui de renforcer le sentiment d’appartenance au Club puisque les parents comme les enfants y trouvent leur compte.

Ce résultat conjugué à ceux obtenus dans les autres catégories a pour conséquence l’obtention d’un ticket pour le prochain championnat DH en U14, l’ex championnat national 14 ans qui se joue maintenant par région.

 

Encore un très bon résultat avec la remontée en DH des U15, l’équipe termine leader de son groupe. Derrière l’UJA pendant toute la saison elle s’est accrochée à son sillage, et dans la dernière ligne droite le Red a coiffé sur le fil cette équipe grâce à une fin de championnat du tonnerre avec 7 succès d’affilées dont un succès probant à Bauer lors de la dernière journée sur l’ex leader. Belle équipe et beau collectif : Chapeau les garçons et Bravo à Benoit Tosi le coach.

 

Les U17 de Jean Claude Ouré ont quand à eux très bien redressé une situation que l’on croyait compromise grâce (eux aussi) à une excellente fin de championnat ponctuée par plusieurs succès. A l’arrivée une belle 6eme place, avec c’est à noter la présence rapprochée de Patrice Lecornu dans la dernière ligne droite au moment où l’équipe semblait ne plus être capable de gagner un match…

 

C’était annoncé : Les U19 de Sébastien Robert ont souffert cette saison avec un groupe composé majoritairement de 1ere année, la dixième place et donc le maintien a été obtenu de justesse, c’était l’unique objectif. Très peu de victoires mais la chance de compter derrière eux deux équipes assez faibles puisque l’équipe classée 9eme est bien loin au classement... L’équipe est apparu fébrile devant son but et trop maladroite devant le but adverse, mais a cependant eu le mérite de s’accrocher pour obtenir quelques matchs nuls à l’extérieur et deux précieuses victoires à domicile en fin de parcours.

 

Le bilan final est que le Red pourra compter en 2010-2011 sur 4 équipes toutes en DH en U14, 15, 17,19. Cela n’était pas arrivé depuis quelques années, c’est un résultat de toute évidence très important car il va forcément créer une émulation positive autour du Red. 

 

On se tourne maintenant vers les catégories seniors avec une petite déception pour l’équipe féminine. Comme l’année passée elle termine à une excellente 3eme place, mais ne parvient toujours pas à accéder au niveau supérieur. Alors que l’équipe semblait avoir trouver le bon rythme la fin de parcours a été poussive, apparemment toujours des problèmes d’effectif : le poste de gardien par exemple a posé problème, les joueuses étant obligées de tourner à chaque match faute de véritable spécialiste. 

 

Pour le Futsal qu’on a rarement vu évoluer, une bonne 4eme place et là aussi semble t’il des difficultés à trouver un groupe qui s’inscrirait dans la durée. Il faut aussi tenir compte du fait que cette discipline nécessite des qualités bien spécifiques et reste pour le moment encore assez confidentielle.

 

On a déjà tant dit sur cette équipe, mais c’est si bon… Pour la 4eme fois consécutive depuis sa création il y a maintenant… 4 années l’équipe 3 coachée par Fabrice Palmier accède au niveau supérieur soit l’excellence départementale, normal tant cette équipe dans son jeu semble parfois la côtoyer (l’excellence, vous suivez ?). Elle accueille plusieurs ex joueurs des 18 ans, et son jeu collectif comme son occupation du terrain sont véritablement très au point. Les adversaires s’usent à force de courir après le ballon et en fin de match les buts s’enchaînent presque automatiquement, et comme la défense n’a encaissé que 14 buts cette saison… Un vrai bol d’air cette équipe, avec de la joie et une solidarité bien réelle.

 

L’équipe 2 elle venait de remonter en DSR et visait le maintien, elle a finalement été tout près de se retrouver la saison prochaine en DH. A l’arrivée le résultat est excellent et confirme les qualités de David Giguet en tant qu’entraîneur connaissant très bien la maison, dommage que certains « renforts » venant du groupe CFA aient plus pénalisé l’équipe qu’autre chose.

D’une manière générale la relation entre les deux équipes et la complicité entre les deux coachs sont remarquables, certains joueurs évoluent alternativement dans les deux équipes sans que le jeu en pâtisse. Cette connexion entre les deux équipes est essentielle dans la bonne marche du Club, voilà bien quelque chose à garder précieusement en place pour le Red. Et comme en plus les résultats et la manière (surtout pour l’équipe 3) sont là, on n’en doute pas : ça sera le cas, puisque les intéressés joueurs et coachs n’attendent eux qu’une chose : Continuer tous ensemble au Red Star.

 

Le point noir, sûrement le seul de la saison, c’est bien sur le parcours de l’équipe première qui termine 11eme de son groupe avec un sauvetage péniblement assuré à 3 journées de la fin.

Au final le Red a souvent fait le yo-yo entre la 9eme place et la zone de relégation, par deux fois en décembre et mars, l’équipe après plusieurs résultats positifs s’est liquéfiée, laissant apparaître un fond de jeu inexistant et une motivation à géométrie variable. Les circonstances de départ on le sait étaient peu favorables, mais les renforts arrivés petit à petit auront finalement à de trop rares exceptions prêts apporté ce dont elles étaient capables. Les salaires et les avantages divers offerts par Patrice Haddad ont finits par se retourner contre lui, les joueurs dorlotés se sont fais marcher dessus par des équipes arrivant à Saint Ouen en minibus après des trajets de 800 Km… Depuis la destruction programmée du groupe qui avait permis au Red de retrouver le CFA il y a maintenant quatre ans, on assiste chaque saison à l’arrivée puis au départ de joueurs d’un niveau très quelconque footbalistiquement, mais aussi et surtout très faible mentalement.

 

Le contraste entre le fonctionnement et les résultats des équipes de jeunes du Club et ceux de l’équipe fanion ne cesse donc de grandir : D’un coté une politique générale qui mise sur la continuité avec des résultats on le voit qui avalisent cette méthode. Et de l’autre une politique du coup par coup, dictée aussi il est vrai, par le fait qu’il manque justement encore quelques années avant que des jeunes du Red ne puissent intégrer directement (comme au bon vieux temps) l’équipe première. Un exemple ? La venue il y a deux ans de François Cicolinni : à l’époque il fallait « casser la consanguinité d’Ile de France », ensuite est arrivé Alain M’Boma … Avec un résultat certes meilleur sportivement, mais c’est bien tout ce qu’on retiendra de cette pénible saison 2009-2010.

 

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans RED STAR FC 93: LE CLUB
commenter cet article

commentaires