Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 09:55

stadebauer-3DLe projet pour la rénovation du stade Bauer et son quartier a été présenté lors d'une réunion/débat le samedi 7 avril en face du stade, au café l'Olympic, organisé par le Collectif avec l'aide de Lilian Le Guevellou et Rémy Saillant. Deux grands chapitres: le projet du stade des Docks et le projet citoyen. A la suite, le compte rendu des réactions dans la salle. Retrouvez-nous sur le site dédié au stade sur stadebauer.fr

LE PROJET ici 

Avez-vous déjà commencé à chiffrer le projet ?

Cette présentation est une esquisse du projet de la rénovation de Bauer et de l’aménagement de ses alentours. Le chiffrage et les détails sur l’architecture du stade viendront dans un second temps.

Dans le cadre de ce projet, la ville peut-elle imposer à la Foncière Volta le rachat de ses terrains ?

Cela est juridiquement possible via une expropriation, la ville devra néanmoins verser au propriétaire le prix correspondant à la valeur des terrains.

reunion-16Eric Pereira Silva (Soigne ta gauche.fr)

Le projet présenté aujourd’hui par le collectif est un projet de qualité, et un travail très intéressant a été fourni. Eric Pereira Silva est très sceptique sur le projet de stade des docks. Il s’agirait d’un stade hors la ville, et il convient d’explorer l’hypothèse d’un stade en ville, qui s’intègrerait dans une réflexion plus large sur l’avenir du quartier de Bauer et sur un vrai projet urbain. Il souligne que le stade des docks serait très éloigné des transports en commun et qu’à terme, les quais de Seine seront pour diverses raisons amenés à une forte décroissance du trafic automobile. Pour lui, le coût du stade des docks est insensé pour le contribuable, et il est persuadé que le Maire ne compte pas mener à son terme le projet de ce stade. Il est pour toutes ces raisons intéressant de travailler sur un projet évolutif de rénovation de Bauer et de son quartier, qui soit compatible avec les Puces et qui s’intègre socialement et économiquement dans le tissu urbain du quartier. Il se tient à disposition pour travailler ou apporter son aide au projet du collectif, notamment pour rencontrer l’association des commerçants des puces.

Claude Dupré, résident du quartier ayant participé au projet de 1995

reunion-15Pour avoir travaillé sur ce même type de projet en 1995, il lui semble que le projet présenté soit valable. Mais il est à travailler avec plus d’ambition dans la rénovation du stade et de son quartier.

reunion-14Karim Bouamrane, adjoint au Maire de Saint-Ouen, précise qu’il est venu avec Youssef Ayadi, membre du Parti Socialiste

Précise que l’on sent une vraie vision politique, au sens noble du terme, et un véritable projet pour le stade avec ce qui a été présenté ce jour. Mais il s’interroge sur qui sera le bénéficiaire de ce projet. Car même s’il est totalement d’accord sur le fait que le Red Star doit résider à Saint-Ouen, d’autant plus dans la période actuelle (Plaine Commune…), il se pose la question de savoir si la réflexion sur le stade Bauer est vraiment en lien avec un projet de développement sportif du club ? Il lie un projet de rénovation à un projet sportif de développement du club, et fait référence aux longues années de DH ou de CFA2 pas si lointaines. La synchronisation entre les travaux du stade/quartier et le projet sportif du club est pour lui obligatoire pour donner de la crédibilité à un projet de cette envergure. En outre, si les travaux sont amenés à se faire, il est pour lui important que le Red Star puisse rester à Bauer pendant cette période (cf. période Marville…)

reunion-17

Pour lui, la Mairie n’est pas motivée pour avoir un grand club de football à Saint-Ouen et se satisfait de jouer en CFA ou National, à des niveaux où les problématiques liées à l’accueil des spectateurs et aux conditions de sécurité ne sont pas trop contraignantes. Si un vrai projet devait être engagé, il estime qu’il y a très peu de foncier à Saint-Ouen, et encore moins dans le quartier de Bauer. Par ailleurs, le projet présenté soulèvera pour lui de nombreux problèmes juridiques, de financement et d’intérêt général, mais ces difficultés ne sont pas insurmontables si le travail initié par le Collectif est poursuivi.

En conclusion, selon Karim Bouamrane, il faut explorer toutes les pistes, mais surtout engager une vraie discussion publique sur l’avenir de Bauer et de la zone urbaine avec tous les acteurs concernés (club, Mairie, riverains, commerçants, Puces…). Il se tient à disposition pour organiser une réunion publique sur le sujet.

Claude Dupré

Il faut un vrai projet éducatif et social du club et des différentes composantes. Cela ne doit pas être simplement un projet immobilier. Il convient d’appuyer un vrai projet social, économique et sportif basé sur une logique humaine.

Pierre Hercy, secrétaire du Collectif

Souligne que même avec des ambitions sportives de la part du club, il convient de rester mesuré sur les potentielles affluences futures et donc les capacités d’accueil à envisager pour le futur Bauer rénové. Le projet de rénovation présenté ce jour laisse des possibilités d’agrandissement autour du stade (notamment côté Joliot Curie). Rappelle que le projet initial de 1995 prévoyait un stade Bauer de 11000 places, modulable à 15000 places.

Karim, adhérent du Collectif

Précise que le Collectif a récemment renouvelé son bureau et que le nouveau bureau a pour chantier principal de relancer et de faire avancer le débat sur Bauer.

Olivier Hercy, membre du Bureau et ancien Président du Collectif, souhaitant s’adresser à Karim Bouamrane

Olivier souhaite insister sur le temps passé par le Collectif pour préparer le projet présenté aujourd’hui, mais aussi sur la qualité du travail fourni. Son constat est qu’il est très difficile de faire parler du stade Bauer, puisque par exemple le club ne se positionne pas clairement sur le sujet et que la ville semble se satisfaire de cette espèce de statu quo. Par ailleurs, il constate qu’aucun groupe politique, y compris parmi ceux représentés ce jour, n’a jusque là pris réellement  l’initiative de lancer le débat sur Bauer. Par exemple par le biais d’une réunion publique, ce qu'a fais précisément aujourd’hui le nouveau Bureau de l’association. Donne l’exemple des réactions  officielles après le tirage au sort des 32econtre l’OM, où il fut tout de suite question de jouer dans toute sorte de stades franciliens…à l’exception de Bauer.

Réponse de Karim Bouamrane

Précise qu’il avait personnellement proposé que Red Star / OM se tienne à Bauer. K. Bouamrane souligne qu’être en minorité politiquement ne doit pas empêcher de porter sa voix au sujet de Bauer et que l’on n’a pas besoin du Maire pour organiser des réunions publiques sur l’avenir de Bauer et du quartier. Rappelle qu’il se tient à disposition pour organiser une réunion publique dès le mois de mai.

Vincent Chutet-Mézence, Président du Collectif

Le Collectif va rencontrer, le 11 avril, Mme le Maire de Saint Ouen, M. Lelorrain élu chargé des sports, ainsi que le directeur des sports de Saint-Ouen. Le projet alternatif à la destruction du stade sera ainsi directement présenté à la municipalité.

Le Collectif rendra compte de cette rencontre et de ses actions futures, notamment sur le site stadebauer.fr.

 

Voir également le compte rendu publié par M. Pereira-Silva sur son blog

http://www.soignetagauche.fr/2012/04/09/stade-bauer-un-projet-citoyen

 

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans LE COLLECTIF
commenter cet article

commentaires