Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 22:15

Affiche tournoi bauer VfinaleSamedi 11 mai 2013 aura lieu de 1er tournoi Jules Rimet des Supporters du Red Star.

Organisé en partenariat avec la section Echecs de l'USMA, c'est l'occasion pour nous de vous présenter une "figure" bien connue de Bauer : Carmelo CURCIO.

Supporter du Red depuis des décennies, il est "le" bénévole incontournable du club d'Echecs. Entretien.

  Comment as-tu découvert le Red Star? les Echecs ? 

 

J'ai l'impression de toujours avoir connu le Red-Star, vu que j'y suis rentré en tant que poussin ! Après, accompagné de mon père, ça a été une très très grande histoire, qui dure.

 

Lors d'une classe de neige à Saint-Véran, un jour de mauvais temps, un attroupement dans une chambre ! Je m'approche, un jeu d’échecs. Je demande à apprendre, je joue et je commence à battre tous les autres... C'est motivant, mais au-delà du gain, ce sont toutes les possibilités du jeu qui sont incroyables avec des déplacements de pièces, des combinaisons à trouver, le virus est entré...Il n’est pas près d'en sortir....

 

Quel est ton meilleur souvenir de joueur d'échecs et de supporters du Red Star?


Echecs : les échanges avec le Comité de jumelage, des moments inoubliables, avec des nuits blanches avant de revenir sur Paris à Blitzer dans une chambre de Salford  avec les locaux ! Les grands Open à l’Ile des Vannes où étaient réunis 350 joueurs du Grand Maître au simple amateur. Il y a eu tellement de bons moments, qu'il est difficile d'en choisir un plutôt qu'un autre ! Chaque open des moins de 18 ans en est un autre, en voyant les résultats des jeunes qui ne savaient même pas déplacer un pion en début d'année...

 

Red-Star : le meilleur souvenir est de savoir à chaque fois que lorsque le club était en train de disparaitre, qu'un repreneur était toujours disposé à reprendre ce club. Savoir qu'on pourra continuer à aller à Bauer, dans les bons comme dans les mauvais moments est essentiel pour un supporter. Au-delà des résultats, j'ai souvenir de l'époque Troussier, d'une saison où le Red-Star était à la lutte avec Créteil pour la montée. Les matchs se jouaient avec un fond de jeu de l'attaque à tout va, pas de calcul, on jouait pour gagner. Cette année là, nous ne sommes pas montés, mais l'année suivante fut de même facture, et là, le graal était au bout ! 

Les déplacements anecdotiques comme à Revin en coupe de France avec un car sans chauffage et -8°C dehors ! Le retour fut long...très long...

A Chaumont entre amis, nous étions 3 à aller encourager l'équipe qui enchainait 20 matchs sans victoires ! Une nuit passée dans un square car il n'y avait pas de train avant 5h du matin ! 

 

Et tes pires moments échiquéens et en tribune?

 

Sur un échiquier, le pire moment, c'est d'avoir passé 6 h devant l'échiquier, et d'avoir finalement perdu la partie. Aussi, quand tu commences la saison avec une AG où tu ne te retrouves qu'à 5. Là, tu te prends conscience que soit tu t'investis pour remonter la pente à l'huile de coude, soit tu disparais complètement... Aujourd'hui, on n'est pas 57 par hasard, tout lemonde y a mis du sien, c 'est une des raisons du succès de la section!

 

Côté Red Star, c’est la délocalisation du club à Marville, qui fut selon moi la plus grosse erreur du club. L'âme du club est à Bauer et ce stade convient parfaitement au public car il est à l'anglaise, et peu le sont en France.  L'ambiance y est unique, surtout lors des années sombres en DH où il y avait quand même 600 spectateurs régulièrement, plus que certains clubs de ligue 2 ! 

 

T’arrive t-il de faire des liens entre ces 2 sports quand tu joues aux échecs ou quand tu regardes un matche?

 

Disons que le lien se fait surtout d'un point de vue tactique, anticipation, analyse de la position des joueurs un peu comme sur un échiquier. On se dit, si tel joueur avait pu anticiper un rebond, la balle serait peut être dans les filets. Ou alors, comment peut on être aussi souvent hors-jeu alors qu'il ne suffit que d'avoir le dernier défenseur en ligne de mire pour ne pas l'être. Si on fait l'analogie, ce serait aux échecs : comment éviter de se faire piéger, sinon en regardant déjà comment joue l'adversaire pendant la partie.

Je pense qu'il est possible de développer ce sens de la tactique, de l'anticipation et de l'analyse chez les jeunes joueurs de football. Ce serait un plus dans le match ! L'équipe pourrait alors naturellement s'orienter vers les bonnes décisions et donc donner plus de liant et de cohérence dans les matchs.

 

Peux-tu nous présenter, en quelques mots ton club, l'USMA Echecs? 

 

C’est une section de l'USMA, un club vieux de 60 ans ayant plusieurs activités sportives diverses et variées sur la ville. La section échecs est plus jeune (environ 30 ans). Elle essaye de se développer à travers des cours donnés dans les écoles, des animations lors de manifestations locales, suite à des demandes d'associations, des partenariats. Et aussi avec ses différents tournois : Tournoi de l'Amitié en Décembre, le Tournoi des Familles en Mars, l'open des - 18 ans en Juin, et le dernier né, et pas peu fier de le présenter : le Tournoi Jules Rimet des supporters du Red-Star !logo usma

Ce club foisonne d'idées pour aller vers une discipline orienté pour tous les audoniens. Et l'ambiance familiale, mais néanmoins compétitrice est telle dans cette section, que le développement va s'accélérer prochainement. De nouvelles propositions d'animations régulières seront faites au Collectif Red Star Bauer pour la rentrée prochaine, toujours en relation avec le club de Notre Coeur !

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans LE COLLECTIF
commenter cet article

commentaires