Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 23:26

Encore deux points de gaspiller hier soir et une journée de plus qui passe... Face à un adversaire très consistant offensivement, mais limité défensivement le Red a joué pour gagner seulement une mi temps :

la seconde. C’était trop peu, de plus il faut le dire clairement,  l’arbitre a contribué à sa façon au résultat final, en ne sanctionnant pas assez le comportement antisportif de quelques joueurs de Poissy à cours d’arguments au plus fort de la domination audonienne. Et aussi en multipliant les coups de sifflets à contresens : La règle de l’avantage existe elle encore ? Pas sur au vue de la prestation du monsieur.

 

Quelques exemples, sur l’égalisation à deux partout une faute vient d’être commise sur Marie qui restera d’ailleurs au sol quelques minutes, non sifflée elle abouti donc à un but (superbe par ailleurs) de Diaby. Germain proteste : il est averti.

Cinq minutes plus tard suite à une récupération de balle, Nkoum est cisaillé consciencieusement par le dernier défenseur juste avant le rectangle. L’arbitre sort seulement un carton jaune et le coup franc ne donnera rien.

Soit deux grosses erreurs de jugement qui vont coûter le gain du match au Red, car Poissy au bord de la rupture aurait du jouer à dix pendant au moins vingt bonnes minutes et la fin de partie aurai alors été sûrement longue et dure à gérer pour les visiteurs.

 

Si l’adversaire était cependant d’un autre calibre que pas mal d’équipes vues à Bauer cette saison, et qu’elle possède en Dugimont un magnifique attaquant il aura donc fallu attendre les entrées en jeu de Dantas encore à court de match, et surtout de Ribadeira pour que le match s’emballe vraiment.

Car même si en première période les verts auraient pu ouvrir le score principalement par Sabin, l’entame de partie n’était pas celle d’une équipe devant absolument l’emporter. Et comme de plus les visiteurs par le biais de leur « serial » buteur exploitaient une mieux une erreur défensive, le Red se retrouvait mené et donc contraint de changer (enfin) son fusil d’épaule.

 

Au retour des vestiaires le Red emportait tout sur son passage, plusieurs corners délicieusement tirés par Ribadeira mettait le feu dans la surface adverse, et Sabin auteur par ailleurs d’un match plein, puis Abissonono capitaine magnifique donnaient l’avantage aux Audoniens : Tout deux venant célébrer leur but devant le kop dans une tribune en fusion. Poissy étouffé littéralement n’en pouvait plus, le Red jouait haut vite et bien avec un seul milieu récupérateur. Il y avait bien longtemps qu’on avait pas vu ça et on en redemande, car même si l’équipe n’a pas été récompensé, elle a prouvé ce dont on se doutait un peu, qu’elle avait les joueurs pour pratiquer un jeu plus agressif en direction du but adverse.

Mais qu’en penses le Coach ?

 

Mais on l’a dit plus haut, si un homme influera de façon évidente sur le résultat final, on

doit aussi déplorer de nouveau qu’un trop grand attentisme au niveau des intentions de jeu

ait contribué à ce nouveau partage des points. Maintenant il va obligatoirement falloir rattraper très vite le coup, sous peine de voir Bastia filer au classement avec Quevilly.

Cette fin de saison sera dure, mais elle n’est pas terminé, et vu la hargne et le talent dont

à fais preuve l’équipe en deuxième période on peut et on doit malgré le bilan comptable de la soirée continuer à y croire.

 

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans CFA SAISON 2010-2011
commenter cet article

commentaires