Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 19:05

Nouvelle soirée morose à Bauer au niveau du jeu proposé, mais par contre au niveau comptable une bonne opération pour le Red dans l’optique du maintien puisque les trois derniers du classement ont perdus.

Si on tient compte également du fait que Luçon est pour l’instant deuxième au classement, ce match nul est donc aussi un bon résultat sportif et ce même si les nombreux techniciens aperçus dans la tribune ont quittés le stade la mine renfrognée.

 

Le match avait pourtant bien commencé avec un jeu ouvert des deux cotés, et très vite on constatait que le classement de l’adversaire du jour n’était pas usurpé, avec le danger qui revenait souvent du coté droit ou le latéral adverse martyrisait Rangoly sur chacune de ses montées. Pour les verts à part un bon coup de tête de Durand pas grand-chose de concret, et un jeu collectif trop juste qui contrastait avec celui des visiteurs. Mais sur une balle de contre les visiteurs se faisaient piégés et Durand se présentait seul devant le gardien, l’excellent numéro deux adverse en position de dernier défenseur commettait alors l’irréparable : A l’arrivée une expulsion au bout de vingt minutes de jeu, et un coup franc à la limite de la surface bien mal tiré par les verts. Cette infériorité numérique ne ralentissait pas les ardeurs de Luçon et comme le Red n’arrivait presque jamais à ressortir la balle correctement, on assistait logiquement à l’ouverture du score sur une action ou Pinoteau évaluait mal la trajectoire d’un centre. Ensuite plusieurs fois jusqu'à la mi temps et par exemple presque systématiquement sur chaque balle arrêtée, Luçon prendras le dessus et le Red pourras s’estimer heureux de n’avoir qu’un but de retard.

 

Mais en ce moment l’équipe n’est pas malheureuse, puisqu’elle a cette faculté de prendre des points avec un jeu assez moyen. En seconde période avec Demba Diagouraga en distributeur exclusif, elle a donc réussi à égaliser suite à un bel échange qui démarquait Durand lequel bénéficiait sur le coup d’une belle faute de main du goal adverse. Il restait alors vingt minutes pour emporter la mise, mais à part une belle tête de Razak sur corner avec au bout cette fois ci une splendide parade du gardien il n’y aura pas de vraies occasions de l’emporter. Quand on à ajouté à cela que ce sont bien les visiteurs qui ont terminés les plus forts et ont bénéficiés des meilleures occasions de l’emporter, on se rend à l’évidence : samedi soir le Red pouvait difficilement prétendre à plus.

 

Si Pinoteau a réalisé de beaux arrêts, il a semblé beaucoup moins à l’aise sur les balles aériennes. En défense c’est Mete qui a réalisé la meilleure prestation, à ses cotés Fourneuf a semblé fébrile, mal à l’aise et loin de son niveau, quand aux deux latéraux pas d’apport offensif notable, et une grosse difficulté à contrôler leur zone de jeu.

Au milieu de terrain Mimpo a eu fort à faire à un poste qui ne semble pas ou plus ? Être fait pour lui. Moreira lui à cavaler partout, mais quand le carburant vient à manquer son jeu s’en ressent de suite. Heureusement grâce à Diagouraga de loin le meilleur de l’équipe, on voit (un peu) de beau football, car entre autre les passes arrivent dans les pieds…

Ce qu’a le plus grand mal à réaliser Koudou auteur de quelques ratés monumentaux dans les transmissions, ses deux buts face à Colomiers ne semblent pas avoir bonifier son jeu.

Razak a fait « à chacun selon ses moyens », quand à Durand encore un but pour lui et un bon match dans l’ensemble.

 

Sur ce qu’on a vu le maintien même si il semble en bonne voie d’un point de vue mathématique ne peut pas être considéré comme acquis, car les lacunes sont encore nombreuses et certaines absences récurrentes (Delaneuville, Ribadeira) pénalisent le jeu de l’équipe au milieu de terrain.

On espère seulement que ces choix sont bien dictés par des raisons médicales comme on nous l’affirme, car le mois d’avril approche et avec l’arrivée des beaux jours un peu de beau jeu pour terminer la saison ça ne serai pas de refus.

Mais le beau jeu ça reste une option de jeu, et Alain M’Boma comme chaque coach à certainement son idée sur la question.

 

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans CFA SAISON 2009-2010
commenter cet article

commentaires