Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 12:13

Un déplacement qui commence fort, alors qu’on déboule rue du Docteur Bauer une grosse averse accompagnée d’un vent très violent et on se retrouve trempé en quelques secondes.

Se trouvant en plein marché aux puces un autre participant au voyage en profitera pour s’acheter des chaussettes et un parapluie… Qu’importe le car mis à disposition des supporters par la Mairie  est confortable, on prend ses aises et c’est parti pour un voyage long de 344km heureusement la presque totalité  par voie rapide. Bonne ambiance tout au long du trajet avec une halte dans une aire d’autoroute ou les chauffeurs s’autorisent une blanquette de veau, et oui bien conduire c’est aussi bien s’alimenter ! Puis on arrive à Montluçon, le ciel est chargé pas grand monde dans les rues on passe devant feu l’usine Dunlop (désormais Goodyear) ça sent le passé glorieux... Ensuite un passage par le Leclerc local ou on croise des tronches fatiguées errant au milieu des rayons leur caddie presque vide, on file donc direct vers le stade ou on arrive avec une petite heure d’avance. Ce qui laisse tout loisir de profiter des deux buvettes, du club house qui sert des apéritifs et du champagne, et des deux espaces avec sandwichs chaud et froid sans oublier les frites, et oui bien supporter c’est aussi bien s’alimenter!

 

C’est donc avec toute ses facultés qu’on va s’installer en tribune, pas plus de 400 spectateurs, un kop local et une quarantaine de supporters du Red qui font du bruit, mais quand même le stade avec ses deux tribunes sonne creux. L’entame du match est bonne puisque dès la première minute Moreira s’infiltre dans la surface après un beau dribbling, mais son shoot est bien capté par le goal adverse puis pendant vingt minutes les verts continueront de dominer avec une autre occasion nette quand un tir contré d’Inckango heurtera le poteau. Mais passé cette période les locaux commenceront à se montrer avec un excellent numéro dix gaucher très fin dribbleur, mais aussi de bonnes phases de pressing que le Red arrivera tant bien que mal à maîtriser grâce entre autre à la justesse de jeu de Delaneuville au milieu de terrain. Et comme dans les cages Pinoteau faisait très bien ce qu’il avait à faire le score était vierge à la mi temps, en rejoignant les points de ravitaillement on sentait bien qu’il y avait un résultat à faire mais quel visage allait offrir l’équipe en seconde période?

 

A la mi temps les délais d’attentes étant évidemment plus long c’est en retard qu’on réintègre l’espace visiteur, et comme au début du match le Red domine mais cette fois si il y joint très vite l’efficacité: Un coup franc repoussé, la balle récupéré aux trente mètres par Inckango qui s’avançe et d’une belle frappe enroulée ouvre le score. Le coup est parfait, Montluçon semble un peu groggy et deux minutes plus tard les verts ont l’occasion de faire le break mais Durand bien lancé dans l’axe échoue face au goal adverse. Qu’importe on domine maintenant franchement et les jaunes n’arrivent plus à s’en sortir, de nouveau aux abords de la surface c’est un petit coup de pression collective qui permet à Koudou de récupérer la balle pour la placer subtilement dans le petit filet! Dans la tribune c’est la joie et les chants redoublent d’intensité. On vient de dépasser l’heure de jeu et avec deux buts d’avance ça semble bien parti, le coach effectue alors deux changements : Koudou et Ribadeira sont remplacés par Demba Diagouraga et Mete, en conséquence l’équipe recule un peu pour mieux contrer mais les jaunes se font plus pressants : Comme sur ce joli décalage parti de l’aide droite, les verts courent après la balle qui arrive dans la surface coté gauche sur un attaquant adverse, heureusement Pinoteau assure encore sur le coup comme il le fera en d’autres occasions.

Le Red essaye lui de profiter des traditionnels possibilités en contre, et à dix minutes de la fin Mete profite d’un centre très précis de Demba Diagouraga pour semble t’il tuer le match. Mais pendant dix minutes alors que la copie rendue jusqu’alors était presque parfaite, l’équipe va se mettre à perdre les pédales en concédant de surcroît  trop de corner et de coup franc. C’est donc sur deux coups de pied de coin que l’incroyable va se produire, à savoir des arrêts de jeu sous tension avec l’estomac qui se manifeste… Heureusement une dernière fois Moreira en remettras une couche et endossera avec brio le rôle de l’accélérateur en offrant sur un plateau le but de la gagne à Durand, ça fera 4 à 2 et donc un bien beau score pour une belle victoire à l’extérieur.

 

Sur ce qu’on a vu samedi, l’équipe est clairement en progrès car marquer quatre buts en déplacement démontre bien que le potentiel existe et que le jeu se mets en place. Mais évidemment les deux buts encaissés en fin de partie prouvent aussi que la synthèse entre l’efficacité offensive et l’indispensable rigueur défensive reste à travailler. Pour nous voir six buts et une victoire du Red ça nous convient très bien, mais certainement moins au coach... Evidemment le retour sur Saint Ouen se fera dans la bonne humeur, certains en profiteront pour récupérer après leur prestation vocale de très haut niveau qui aura redonné un peu de vie à ce vénérable stade.

L’équipe s’est donc hissée au milieu de tableau grâce à ce nouveau bon résultat à l’extérieur, confirmer face au Mans pour le dernier match de l’année 2009 à Bauer offrirait l’avantage d’apercevoir de plus près le premier tiers du classement pour profiter peinard de la mini trêve…

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans CFA SAISON 2009-2010
commenter cet article

commentaires