Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 20:56

- Dimanche 6 janvier, 17h : Épinal vient de sortir Lyon de la Coupe de France et crée la surprise de ces 32èmes de finale. C'est donc stressé que nous attendons les Vosgiens à Bauer. Allons-nous affronter une équipe encore dans l'euphorie de ce succès? Ou une équipe fatiguée et déjà tournée vers son prochain tour de Coupe ?

 

Laissons le sportif de côté quelques instants et prenons la DeLorean pour remonter le temps :

 

- Fin d'année 2012 : nous apprenons tous le positionnement du Club et de Jacqueline Rouillon (Maire de Saint-Ouen) quant à l'avenir du stade : Bauer n'est pas adéquat pour les ambitions que le Président Haddad réserve au Club ! La grande équipe du Red Star qui, rappelons-le, flirte avec la zone de relégation du championnat National et joue devant 1 200 spectateurs en moyenne, ne mérite pas (ou ne mérite plus ?) de jouer au Stade Bauer.

=> Nous répliquons : « Retour sur une fin de semaine agitée ».

 

- Début d'année 2013 : le Collectif est invité par le Président Haddad pour partager une galette des Rois et discuter le "bout de gras" comme de bons vieux amis atteints d'amnésie... Désolé M. Haddad, on n'a pas faim, on a même la gerbe en fait !

=> Notre réaction ne se fera pas attendre : « Lettre du Président Haddad et réponse du Collectif ».

 

- Vendredi 11 janvier : certainement grâce aux mobilisations, actions et communications dont tous les amoureux du Red Star à Bauer font preuve chaque jour, le journal Le Parisien réalise un article comparatif : Projet contre Projet. Ou plutôt, comme nous aimons en plaisanter, un article : Projet de rénovation de Bauer (disponible : ICI) contre Non projet des Docks.

 

Parisien stades

 

Lien vers le document

 

Il nous faut, s'agissant de cet article, préciser deux points :

- contrairement à ce qu'affirme Le Parisien, le Collectif n'a pas trouvé d'accord avec le club s'agissant d'une rencontre car aucune réunion publique, ouverte à tous, n'a été organisée par la Direction du Red Star,

- nous nous étonnons que Le Parisien considère, comme point faible de notre projet, "enclavement près des puces de Saint Ouen", car nous considérons, au contraire, que les interactions entre les Puces et un stade Bauer rénové constituent l'un des points forts de notre projet. Nous allons donc continuer à travailler sur cet aspect de notre projet pour qu'il soit mieux compris.

 

- Le même jour, Madame le Maire présente ses vœux aux Audoniens et rend un hommage vibrant, devant 2 000 personnalités audoniennes, à Patrice Haddad. Madame le Maire, entre un paragraphe sur le vivre ensemble et une tirade sur la sécurité, déclare : « en attendant, j'ai envie de saluer une belle saison à tous les joueurs, tous les supporters. Ils attendent la poursuite des débats sur le Stade Bauer, il y en aura ».

 

- Le même jour, encore, l'Amicale Red Star 2000 (ré)affirme publiquement son soutien au projet alternatif que nous défendons : « Communiqué de l'Amicale Red Star 2000 ».

 

Merci aux anciens joueurs pour ce soutien de poids.

 

- Toujours le même jour, nous apprenons la distribution, dans un grand nombre de boîtes aux lettres de Saint Ouen, d'un tract, intitulé "Parce que Saint Ouen le vaut bien", favorable à notre projet de rénovation. Quel qu'en soit l'auteur (le tract n'est pas signé), nous nous réjouissons d'un tel soutien.

 

Tract Saint Ouen le vaut bien

 

Lien vers le tract

 

- Samedi 12 janvier : nous avons rendez-vous à 17h au local du Collectif (se trouvant dans l'enceinte du stade Bauer pour ceux ne le sachant pas) avec deux journalistes-blogueurs souhaitant réaliser une interview (www.guytruite.com et www.alaculotte.com, à paraitre prochainement). Première surprise de la soirée : l'accès à notre local est interdit jusqu'à l'ouverture officielle des portes ! Ordre du Club ! Seul le Président de notre association est habilité à entrer ! Du jamais vu ! Devenons-nous devenons gênants à ce point ? Nous obtiendrons finalement l’autorisation d’entrer à plusieurs, dont nos invités blogueurs qui souhaitaient voir les tribunes avant le match.

 

Apparemment, la sécurité a également eu des prérogatives en ce sens car les fouilles sont (re)devenues virulentes, agressives et sans fin... Casus Belli ? Il convient donc, pour chacun d’entre nous, de rester vigilant s’agissant de ces restrictions de liberté qui s’installent progressivement, au fur et à mesure des matchs et des saisons.

 

Vers 18h30, nous entrons dans notre local avec au programme : gestion des inscriptions pour le déplacement à Amiens, vente des nouveaux produits, signature de la pétition pour le foot le samedi et bâchage d'une banderole "Show-Business écouté, supporters ignorés, l'ADN populaire est génétiquement modifié".

 

20130112 192850

 

Pendant ce temps, sur le parvis du stade Bauer, le Parti Socialiste de Saint-Ouen réalise une distribution de tracts demandant l'ouverture d'un débat public sur la question de Bauer (chose que nous réclamons depuis plusieurs mois !). Le Collectif, en toute indépendance TOUJOURS, se satisfait de constater qu'une partie de la majorité municipale prend conscience que l'avenir de Bauer mérite, au moins, un débat public. Nous espérons qu'il ne s'agit pas là que d'un coup d'éclat, mais du début d'un engagement concret et durable.

 

Tract PS

 

Lien vers le tract

 

20 h : tous en tribune.

 

Il ne fallait pas arriver en retard à Bauer car dès la 7ème minute, Gibaud marque d'un coup de tête, suite à un coup franc de Lafon.

Les Spinaliens sont lourds sur le terrain et ne créent pas le danger une seule fois durant cette première mi-temps, acquise à la cause des Redstarmen.

37ème minute et là, deuxième surprise de la soirée : l'arbitre de touche se blesse et il n'y a pas de 4ème arbitre pour le remplacer ! Situation grotesque... Une annonce est faite au micro du stade pour savoir s’il y a quelqu'un dans le stade compétent pour arbitrer. Pendant ce temps (environ 15 minutes), les « Le Red Star c'est Bauer ! » résonnent dans le kop, le tout agrémenté par l'agitation de superbes drapeaux verts et blancs réalisés par Nico pour ce match.

 

20130112 205222

 

Finalement, ça sera un dirigeant du Red Star qui reprendra le drapeau (ça sent la réserve technique on se dit tous dans le kop....Affaire à suivre). Reprise du match et doublé de Gibaud ! Le même but que le premier : coup franc de Lafon et reprise de la tête par Gibaud au point de pénalty.

 

Mi-temps et direction la buvette où nous avons l'occasion d'entendre M. Delannoy (Conseiller Municipal de droite ayant fait une entrée au stade, remarquée et sans fouille, aux côtés de la directrice générale du club) M. Delannoy, dont c'était le premier match de la saison, défendait l'idée que le stade des Docks serait une bonne chose pour Saint-Ouen, les Audoniens et le Red Star. Nous en prenons bonne note et allons solliciter une rencontre avec lui pour lui présenter notre projet.

 

La deuxième mi-temps sera également à sens unique. Les Spinaliens ne voient pas le jour et les joueurs du Red s'amusent (un peu trop même parfois). A noter, le bon retour d'Oudrhiri après sa longue période de suspension. Gibaud prend la 2ème place, derrière Sabin, de 2ème meilleur buteur du club, avec 3 réalisations. Au coup de sifflet final, les joueurs audoniens viennent communier avec le Kop, le tout dans une superbe ambiance.

 

Voilà un Red Star tel qu'on aimerait le voir plus souvent : entreprenant, joueur, technique...

 

L'avenir sportif des Redstarmen s’éclaircit avec cette victoire, en espérant qu'il en soit de même pour notre combat : BAUER FOREVER !

 

BAUER 01

 

Montage réalisé par Rémi SAILLANT.

 

En supplément, article publié sur le site Soigne ta gauche I&D : « Stade Bauer : le débat s’impose ».

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans NATIONAL SAISON 2012-2013
commenter cet article

commentaires