Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 17:58

C’est bien parti pour ne pas s’arranger…

 

Jeudi 10 novembre, nous étions tous conviés à la première réunion dirigeants/supporters organisée par le Club sous la présidence Haddad (président depuis janvier 2008).

Début de la réunion avec 38 minutes de retard. Le président est dans les bouchons.

Elle durera 2h30 environ.

 

INTRODUCTION de M. Haddad

- La presse n’est pas invitée, bien entendu, mais elle est même interdite d’accès à Bauer. Le Parisien (y’a qu’eux de toute façon) est jugé par le président trop à charge. Selon lui, l’UJA était mieux traité l’an passé…géniale la comparaison.

 

- Concernant Bandini, il a été viré parce que lui et son staff étaient trop confiant alors qu’Haddad sentait, dans la gestion des détails, qu’il y avait une accumulation d’erreurs.

 

- Cédric Chauvet, ancien directeur à la Direction Nationale de Contrôle et Gestion (DNCG), a été le recrutement le plus important des 4 dernières années pour le Club.

 

- D’un côté l’image administrative, économique et sportive s’est redressée.

De l’autre la situation sportive, aujourd’hui, est difficile mais il reste 23 matches.

 

LA PAROLE EST DONNEE à la foule (25 personnes environ) pour les questions :

 

QUESTION : N’est il pas déjà trop tard pour le nouvel entraîneur qui n’est pas encore là ? Et Vincent est-il capable ?

HADDAD : Vincent n’a pas les épaules et je n’ai pas envi de le griller non plus. Il restera au club, comme adjoint cette saison car j’ai besoin de lui comme j’ai eu besoin de lui l’an passé dans le vestiaire.

 

QUESTION : Et pour les blessés ? Quand allons nous changer de médecin ?

H : Tous les joueurs sont arrivés valides. Le seul arrivé blessé est Patrao avec qui on n’a pas signé de contrat mais seulement un protocole d’accord. Malheureusement ses ligaments ont cédé pendant sa rééducation. C’est triste mais cela n’a pas coûté un centime au club.

 

QUESTION : Recruter d’accord, mais ne faut-il pas dégraisser ?

H : On a commencé. Gohiri ne fait plus partie de l’effectif. Menguele, Kamara et Dieme sont maintenant exclusivement à la disposition de la réserve. On veut resserrer à un groupe de 20 joueurs.

On n’a pas eu de chance. Par exemple, Bouet, meilleur gardien de l’île de France et c’est mon choix (parmi 3) de le prendre, il se blesse.

 

QUESTION : Comment se fait-il qu’on attende autant pour prendre un entraîneur depuis la séparation d’avec Bandini ?

H : Après Quevilly, j’ai vu l’incohérence du groupe. Le collectif a explosé. Je ne sens plus le groupe à ce moment là. Untel va faire des photos devant la tribune, l’autre rentre aux vestiaires, l’entraîneur reste seul sur le banc, l’adjoint marche vers la bas…personne ne va réconforter le gardien qui fait une bourde. Donc on ne pouvait plus continuer avec cette gestion d’effectif.

RE-QUESTION : Oui mais vous avez dit que Vincent Doukantie ne doit pas être grillé ?

H : Oui exactement. Il doit participer au nettoyage et il a commencé, il doit me servir d’expertise car j’ai énormément confiance en lui. Et on cherche le bon entraîneur…celui qui sera capable de prendre un risque comme moi je le prends.

Le non-départ à Tahiti et la gestion de Vincent peuvent être des éléments fondateurs d’un groupe. J’espère que les joueurs comprendront qu’on ne peut pas aller à Tahiti, à 24h d’avions et préparer 2 matchs cruciaux que sont Colmar et Luzenac.

 

QUESTION : Pourquoi aviez-vous viré l’adjoint ?

H : Athos Bandini faisait taire tout le monde dans son entourage. Moi je veux de la contradiction. Un adjoint qui porte seulement les plots et qui ne peut donner son expertise ne sert à rien. Autant le mettre avec les U19 ans où il sera plus utile au club. Bandini n’écoutait pas.

 

QUESTION : Pourquoi des joueurs aussi mauvais que Doumbia ou Beziouen sont encore sur le terrain ? Sans compter les attitudes inacceptables qu’on a vu envers les supporters.

H : Et oui mais Doumbia c’est 2 passes décisives lors de 2 victoires 1-0 face à Martigues et Besançon.

 

REACTION : Excellente préparation de réponse M. Haddad mais soyons sérieux, est ce que cela suffit, est ce que l’on peut se contenter de cela ?

H : Doumbia n’est pas été recruté comme un titulaire. Il a été testé un mois ici et finit par signer en joueur d’appoint. Il n’est pas censé jouer plus de 20 minutes. J’entends parler de pression de ce joueur mais franchement il ne coûte presque rien au club, ce n’est pas moi qui lui paie sa Bentley…

 

Sans QUESTION : -

H : Concernant Fabrice Bertone. C’est mon choix. Depuis l’an passé je souhaite sa venue et je suis son parcours depuis des années. Ce qui m’intéresse chez lui c’est comment il a monté (CFA>ligue 1) des équipes avec des moyens limité. Une équipe de joueurs qui se prennent en main et où le coach n’a plus qu’à entraîner la semaine.

 

REACTION : Et on explique quoi aux Red Star Teens quand on lit qu’il téléphone aux adversaires pour leur demander de « lever le pied » ? On n’a pas des valeurs ici ?

H : Je suis garant des valeurs et on les véhicule tous les jours au club. 

 

LA QUESTION DE LA SOIREE posée de 10 manières différentes et à laquelle le président Haddad prendra soin de ne pas répondre : Etes vous bien entouré ? Qui vous conseille ?

H : On a une cellule, des gens qui travaillent et nous proposent des choses.

 

QUESTION : Qui est le directeur sportif ? Personne n’a remplacé Lecornu ?

H : Je ne souhaite pas avoir de directeur sportif car ça ne correspond pas, selon moi en National, avec le foot moderne. Une "cellule de recrutement" qui conseille, M. Bertone en fait partie.

On a déjà des joueurs prêt à être recruté (au moins un par ligne) et le futur coach n'aura qu'à choisir. Le chantier le plus important étant un avant centre et une charnière centrale, dans les couloirs, on peut toujours bricoler.
Patrice Lecornu a été quelqu’un de très important, il véhicule des valeurs morales fortes. On en est là grâce à lui aussi ! Mais il n’est pas assez moderne, pas assez bosseur.

Avec ma cellule j’ai déjà un recrutement sûr de 10 joueurs pour la saison prochaine dans l'optique du maintien en national.


QUESTION : J’ai le sentiment que vous êtes incompétent, que vous expérimentez tout le temps. Le Red Star ne serait pas une sorte de laboratoire pour vous ?

H : On sort d’une saison où on monte et M’Boma me demande 2 ans de contrat. Ce n’est pas possible. En attendant de construire les compétences à l’intérieur même du club, on se doit de partir avec des gens qui prennent des risques comme moi. Un contrat de 2 ans c’est du confort et dans le confort, on ne tire pas le meilleur des gens. Les fonctionnaires du football ce n’est pas ma conception. Si le club est tenu par le sportif il explose.

 

QUESTION : Ciccolini c’est vous, on a vu le résultat. M’Boma c’est F. Gil et P. Lecornu, on a vu le résultat. Bandini c’est vous, on voit encore…Ne pensez vous pas que vous êtes mauvais décideur et parfois mal entouré ?

LA BLAGUE de la soirée : Haddad répond : Je veux vous écouter, donnez moi des noms de coachs.

APRES LE BIDE de sa blague

H : On prendra un entraîneur après Colmar et il restera 23 matches. On doit avoir 18 points le 31 décembre. On veut quelqu’un capable de prendre un risque avec nous et qui ne réclame pas 2 ans automatiquement.

 

QUESTION : Et Bauer alors ?

H : C’est trop politique, je ne peux pas entrer dans ce débat brûlant. Bauer et le Red Star resteront toujours lié. Mais comment le club devra se positionner quand les propositions seront claires ? Je ne sais pas.

 

QUESTION : Ciccolini a fait 6 mois, M’ Boma n’est pas reconduit malgré de bons résultats, Bandini fait 3 mois..., le problème ne vient t’il pas de vous ?

L’ESQUIVE de la soirée : Haddad répond : Je sais qu’il y avait des projets sur Bauer il y a 15 ans. Mais le contexte à évoluer. Et si on rénove Bauer ça dure 2 ans. On fait quoi ? On va à Marville…c’est un dossier complexe Bauer, on a été visité le stade du Mans et on y a vu tout ce qu’il ne fallait pas faire. On veut un lieu de vie. Si on arrive à le fabriquer à Bauer tant mieux. Si on doit exploiter la passerelle des Docks…Arsenal et d’autres clubs mythiques ont bien évolué. Allez voir les supporters d’Arsenal, ils sont tous heureux de leur stade aujourd’hui.

REACTION : Surtout les supporters qui ont beaucoup d’argent et qui peuvent encore payer une place.

H : Oui mais bon, je ne peux pas me positionner, j’écoute. Le sportif reste la priorité surtout en ce moment, mais de toute façon la décision quand au devenir du stade sera prise en concertation avec les supporters.

 

QUESTION : Et Sabin alors ?

H : Trop cher. Si on s’aligne sur son chômage, c’est trop. On discute, il s’entraîne avec nous...

 

QUESTION : Et François Gil ?

H : Il me conseille. On est dans la merde et il est l’un des premiers à me téléphoner. Il a sa fonction d’agent. Il m’a proposé Guyon mais aussi Abadie donc j’écoute mais je fais attention aussi. Mais comme Lecornu ce sont des gens qui compte, dont la parole vaut quelque chose.

 

QUESTION Pour le poste d’entraîneur, avez-vous pensé à une solution type Marlet ? Allegro ? Une solution entraîneur joueur n’est pas envisageable ?

H : Non, car c’est trop expérimental et on ne va pas s’aventurer encore dans quelque chose. J’ai besoin de ces gars là dans le vestiaire. C’est comme Sébastien Robert, certains ont évoqué son nom mais cela déstabiliserait trop la formation.

 

 

INFO BONUS de la soirée : Gourcuff père était présent la veille à Bauer pour entamer un partenariat Lorient/Red Star. On va se faire piquer Malfleury, c’est évident…et après ? On gagne quoi ?

Attention à la sombre année de National, il y a 11 ans, où un partenariat avec St-Etienne avait été signé alors qu’on était en pleine déconfiture.

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans ARTICLES DIVERS
commenter cet article

commentaires