Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 07:49

A la vue de calendrier alléchant niveau déplacement ( Fréjus Saint-Raphaël et Carquefou, ou l'on s’était programmé une aprèm sur la plage à Pornichet ), et de surcroît les deux programmés le samedi ( c'est quand même bien mieux, le foot c'est le week end bordel ! ), il n'en fallait pas plus pour égayer certains esprits migrateurs ! La curiosité de découvrir le nouveau 11, le coté agréable de se faire un week end dans le sud au soleil, et le plaisir de revoir certains exilés de Bauer, un cocktail parfait pour ce premier match.

Rendez vous avec le Fred pour prendre le train en ce ( langage bison futé ! ) week end chassé croisé, direction aix en Provence ou Thierry nous récupère avec madame et direction Fréjus en voiture. Aprèm sympa sur Fréjus, ou une voiture de grenoblois en vacances du coté de Montpellier, nous rejoignent ( et ce après quelques heures dans les bouchons, respect les frangins ! ). Toujours aussi agréable de croiser quel que soit le bled visité, des supporters du Red Star vivant dans le coin, de passage ou autres.

Le match débute, on est pas trop dégueu jusqu’à la 20ème minute de jeu ou en 5 minutes, deux coups de massues plomberont les buts d'Allain ( une main dans la surface non sifflé avant le 1er but, et un penalty plus que douteux ), ce qui aura pour effet immédiat d'anéantir les quelques velléités offensives de nos verts et blancs. Juste avant la mi temps, une deux Malcuit-Scarpelli, et celui-ci fusille Allain dans la surface, mi temps 3-0 ça fait mal.

Deuxième période ou Sall remplace un Lafon pas au niveau, un peu plus tard rentré de Despois de Folleville à la place d'un Ayivi fantomatique, on sens le potentiel chez ce rentrant, il se crée deux occasion très dangereuses repoussées par un excellent gardien de Fréjus. Juste après sa seconde action, nouveau but pour Fréjus, 4-0 le match est plié. Douche froide sous la canicule pour le Red Star, c'est le premier match se dit on, attendons de voir, le temps de saluer nos frères grenoblois et les autres, que nous finissons tranquillement le week-end dans le sud ...

Et 15 jours plus tard, après une victoire poussive face à Amiens à Bauer, direction Carquefou. Départ tôt le matin pour 12 d'entre nous, histoire de profiter de la plage à Pornichet, environ 45 minutes après Carquefou. Des bouchons hors normes du coté de Nantes nous ralentirons fortement, mais nous arriverons finalement à bon port, ou Waddle est déjà présent, en quasi régional de l’étape. Une bonne baignade succédera a un foot endiablé sur le sable Le temps pour certains de repartir avec des produits locaux, et direction le stade ou l'on retrouvera pti Waddle, le Charlie, en villégiature accompagné d'amis à lui, et de Thierry et madame, qui se seront tapé 15h de bagnole depuis Aix, entre co-voiturage et bouchons !

Le match débute, on est une grosse vingtaine à pousser les verts et blancs, les anciens du Gang Green sont en masse ( Gang Green everywhere ), le soleil nous agresse le visage, stade pourri avec main courante et piste d'athlé. Les deux équipes s'observent, chez nous les passes sont approximatives, certains donnent carrément l'impression de vouloir se débarrasser du ballon au plus vite, Carquefou en profitera et ouvrira le score par Delanoë, qui avait touché le poteau 2 minutes avant. Carquefou s'active, Bekamenga l'ancien de Nantes, perfore tout le bloc audonien qui ne devra son salut qu'à un retour d'Allegro qui contre le ballon, Delanoë aussi se montre une nouvelle fois dangereux, son ballon passe au ras du poteau d'Allain. Et au moment ou l'on s'attendait le moins, Gibaud centre pour Sabin qui décroise parfaitement sa tète, égalisation. Bekamenga encore lui se montre dangereux, touchant deux fois la barre, la mi-temps arrive à point nommé !

Reprise, 5 minutes après, raid solitaire de Despois de Folleville qui dribble 4 joueurs, frappe, celle- ci est repoussée par le gardien, mais Sabin en bon renard des surfaces surgit et marque le 2ème but, on fête ça par une belle montée de grillage et en chantant de toutes nos forces, come on you green ! Les débats se rééquilibrent ensuite, à 3 minutes de la fin alors que l'on croit à cette première victoire à l’extérieur coup franc pour Carquefou, et but. Nouvelle action en fin de match, toujours par l'intenable Bekamenga qui sur un centre met une tète qui passe au ras des buts d'Allain. Score final, 2-2, dommage de s’être fait rattrapé à la fin, mais au vu de la physionomie du match, on peut se satisfaire de ce point pris.

Le temps de dire au revoir à certains et de partager un dernier verre à la buvette, que nous repartons direction Paris. La joie et la bonne humeur sont de rigueur, ( tu contestes...prépare ton testament ! ), on se délectera de la playlist parfois douteuse du Kismo, et à un arrêt-station le show Mouss commence, devant une assemblée toute acquise à la cause des bons mots et calembours en tout genre, celui ci nous inventera une chanson indescriptible, et nous vantera les mérites de Criss Angel, l'homme qui d’après ses nombreux visionnages internet, coupe une femme en 2 sans trucages, et marche sur l'eau...des barres ! ( 1 ) Retour sur Paris sur les coups d'1h du mat, satisfait d'avoir passé une agréable journée ensemble, et d'avoir une nouvelle fois représenté le Red partout et toujours !

Le foot le samedi c'est quand même bien mieux ..

ALLEZ RED STAR !

( 1 ) Criss Angel découpe une femme en deux !

Criss Angel marche sur l'eau !

 

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans NATIONAL SAISON 2012-2013
commenter cet article

commentaires