Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 12:13

Après 15 jours de repos, tout le monde à soif de Red Star. C’est sous un soleil de plomb que certains se rejoignent à l’Olympic, que d’autres filent en RER vers Moissy et sa campagne bucolique. Dans notre voiture, c’est ambiance années 80 avec la compilation digne d'une playliste RFM.

Pour info, voici la tournée 2011. Un vrai groupe de CFA : http://www.rfm.fr/#/Evenements/RFM-Party-80-Love-Party
A l’arrivée, on constate le gazon parfait, la buvette en terrasse avec vue sur le terrain, la bière avec alcool et les merguez de qualité. Décidément, nos adversaires savent accueillir.

On aurait même pu prévoir le slip de bain pour profiter de l’espace nautique situé en face du stade. A quand le produit dérivé ?

L’échauffement se termine, on prend place derrière le but et le match commence.

Une première demie-heure remuante dans les deux sens. Moissy se créer de belles situations, heureusement que c’est mal négocié. Leur attaquant rate un but tout fait à 10 mètres des cages de Germain.

Le Red construit comme il sait le faire. Beziouen et Nkoum tentent de créer et cherchent Sabin qui,dès le début du matche, est chargé de manière musclée. L’arbitre ne sort pas les cartons nécessaires et le capitaine ( Keita ) montre un très mauvais esprit, qu’il gardera toute la rencontre.

Ah si, Moreira, vieille connaissance, prendra un carton pour obstruction sur NKoum qui le baladait. D’ailleurs, l’ancien audonien montrera durant le match pourquoi il n’a laissé aucun souvenir consistant à Bauer. Rien de bien fulgurant à se mettre sous la dent. Un coup franc de chaque côté mais sans danger pour les gardiens.

A la 30ème, un coup franc est sifflé pour le Red suite à une faute d’anti-jeu. C’est dans le paquet, on voit mal de loin mais une chose est sûre, un vert et blanc reprend du gauche et envoi la balle au fond des filets. C’est Bisso, il court voir le banc. Y a pas à dire, Moissy lui réussit.

Plus grand-chose avant la mi-temps si ce n’est une simulation du 7 Moisséen. Il en profite quand même pour donner un coup de pied à Bisso afin de le provoquer. Cet énergumène prendra un jaune juste avant de courir aussi vite que le lapin qu’on a croisé sur le parking avant le match. Truqueur comme à l’aller, sauf que là, on mène déjà 1-0  !

Mi-temps sifflée avec la chialeuse d’Adeirito Pereira (entraîneur) qui va déjà voir l’arbitre pour lui mettre la pression et râler. Pereira pense que les supporters ont influé sur la décision de ne pas siffler penalty ( ça se saurait si on avait ce pouvoir bordel ).

Certains dirigeants de Moissy hurlent au vol dans les couloirs. D’autres dirigeants ne sont pas en phase avec ces attitudes et le font savoir. Cela ne ressemble pas à ce club qui par plusieurs aspects montre son côté familial, sympa etc.

Au retour de la mi-temps, le délégué demande aux dirigeants Moisséens d’être vigilant et de lui apporter immédiatement tout objet qui pourrait atterrir sur Casagrande, leur goal ( il y a les supporters du Red derrière ! ).

Le deuxième mi-temps des verts et blancs sera à l’image de la première. Germain fera parfaitement son boulot et Beziouen sera averti pour une soi-disante simulation dans la surface (cela sent la compensation !).

A la 85ème, on est encore dans leur camp vu que la meilleure défense c’est l’attaque. Fardin obtient un super coup franc. Beziouen à la baguette. On entend « Sabin coupe, Cédric c’est pour toi… ». Et c’est ce qui se passe. Sabin reprend de la tête et mystifie Casagrande pour nous offrir 10 minutes de fin de match où on savoure sous le soleil. Il fête son but avec les plus fervents qui sautent dans tous les sens.
Le retour en voiture est joyeux. Sauf peut-être pour Yannick la bible qui s’est embarqué dans un co-voiturage hasardeux. Il s’est retrouvé à débattre de sujets sociaux-religios-politicos-turfistes très épineux sur la N9 entre Brie sur Marne et Châtelet…

Heureusement, il nous retrouve sur la terrasse de l’Olympic où tout avait commencé. On boit un dernier verre, les joueurs passent, Bauer en toile de fond. C’est simple la belle vie. La semaine va être bonne ! Vivement Compiègne.

 

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans CFA SAISON 2010-2011
commenter cet article

commentaires