Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 15:03


Après une matinée d’installation, les premiers participants au tournoi d’échecs arrivaient vers 13h00. Cette première édition du tournoi Jules Rimet des supporters du Red Star a rassemblé 22 joueurs dont 4 jeunes. Les 5 parties se sont déroulées en haut de la tribune située derrière le but dans un climat fort sympathique. Une table d’initiation a même attiré une petite dizaine de curieux.

On est en finale !
Durant les 2 dernières parties d’échecs se déroulait sur la pelouse de Bauer la demi-finale de Coupe de Paris U14. Les jeunes du Red, tombeurs du PFC en quart, ont réalisé une nouvelle fois l’exploit en éliminant Créteil 1-0. Matche très agréable à regarder….tout en continuant les parties d’échecs dont les finales de parties devenaient de plus en plus stressantes pour certains !

Côté résultats, on publiera prochainement le classement définitif du tournoi. Mais on peu déjà révéler que Pierre, secrétaire du Collectif a obtenu une brillante 4ème place (le meilleur de la tribune !) et que chez les jeunes, Hicham, le petit frère de Mohamed Benhamou (ancien gardien du RS) est arrivé 2ème.
Le soleil, la victoire des p’tits verts, la bonne humeur autour des échiquiers dans un cadre fort agréable qu’est la « nouvelle » tribune….c’était vraiment bien.

Mais voilà, on savait tous qu’à 20h, il y avait RS-Uzès.
Et là, dès l’arrivée de la feuille de matche, on se pose des questions. Les réponses ne tardent pas à arriver durant la purge que fut la 1ère mi-temps. Insipide, incolore et sans saveur, la prestation des verts est indigne d’une équipe jouant sa peau à domicile face à un concurrent direct. Oudrhiri joue trop bas, Lafon est transparent et Mandrichi n’arrive à presque rien. La triplette Sarr-Dieye-Kébé est égale à elle-même sous les yeux de Doukantie qui espère sûrement encore qu’ils vont « révéler leur potentiel ». Uzès propose un jeu léché avec des joueurs aussi hargneux que technique. Le 0-0 à la mi-temps n’est même pas mérité pour nous et on se souviendra longtemps du super arrêt réflexe de l’excellent Bouet…

En 2ème mi-temps, on s’active un peu mais rien de sensationnel non plus. On marque, c’est la folie dans la tribune et on se dit que les dieux sont avec nous. Mais 5 minutes après, douche froide. Une succession d’erreurs, de non-implication de nos joueurs permettent à Uzès de marquer un but récompensant leur prestation globale.
A partir de là, on négocie mal les coups de pieds arrêtés, on balance sur Sabin, Doukantie sort le grand coaching en mettant Fardin à la place de Cériélo…

Matche nul au goût très amer. En gagnant on avait un pied et demi en National. Devant le local puis ensuite au bar on refait difficilement le match en sortant les calculettes. Les « si on bat…, si ils font nul pendant que, si Fréjus tralala… » animent les conversations.
On voit passer certains joueurs tout sourire sortant du stade en cortège direction une boîte de nuit parisienne. Après le matche qu’on a vu, certains ont encore le cœur à s’amuser. S’amuser, c’est peut-être ça le projet, qui sait ?

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star
commenter cet article

commentaires

Crayon Hot Rocks 25/09/2014 14:16

Oh! So, the first sets of players are already in! This is going to be really exciting. Chess is a funny game! You never know how things could change in a span of few seconds. Anyway, I’m still mindful of last year’s results.