Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 18:03

PSG B - RED STAR: 2-0 (1-0)


Ce troisième volet de la saga du groupe C du CFA nous emmenait pour le déplacement le plus court de la saison, à savoir le grand psg pour y affronter une réserve qui, comme nos joueurs, n’avait toujours pas marqué un seul but. Après un voyage sans encombre (car et place gratuits grâce à l’action appréciée du Club), il en allait de même pour l’entrée au stade où sécurité et police nous faisaient légitimement croire que la rencontre allait se dérouler le plus normalement du monde.


Au coup d’envoi, sous une forte chaleur, pas de grand chamboulement dans l’équipe Audonienne qui se présente avec deux attaquants de pointe (Razak et de Pina) et un milieu composé de Fardin, Mendy, Hazem et Ribadeira. Quant à la défense, composition habituelle. Dès les premières minutes de jeu, les réservistes parisiens affolent un peu les Verts et après la première alerte de Jean-Eudes Maurice qui trouve le poteau à la 17ème, c’est en toute logique qu’à la 24ème Sankharé ouvre le score face à une défense passive du Red Star. On se dit, connaissant les carences offensives vertes, « revenir ne va pas être chose facile ». Pourtant, un coup franc passant de peu à côté, de Ribadeira, à 22 mètres face au but aurait pu faire mouche. C’est à ce moment-là que M’Boma choisit de remplacer le transparent Mendy par Moreira, mais le score en reste là jusqu’à la pause sans que nos joueurs n’aient montré une grande révolte pour revenir dans le match.


Après 15 minutes où plusieurs supporters partagent leur inquiétude quant à la capacité de marquer, la deuxième mi-temps reprend avec Abissonono à la place de Boulon, qui par son marquage « élastique » doit commencer à donner des sueurs froides au coach. Ceci dit, de ce temps-là, les sueurs froides peuvent être appréciables.... Et, à l’image du précédent match, et bien que le Red Star essaie d’aller chercher le but égalisateur, on se dit que par manque de rythme et par des espaces importants entre les lignes, nos 3 attaquants isolés ne sont guère dangereux pour l’arrière-garde yvelinoise. Et comme si le scénario était écrit et bien connu des supporters qui se sont rendus aux Loges ces dernières années, le deuxième but du psg signé du transfuge de Quimper, Arquin, arrive comme à l’entraînement. A 6 minutes de la fin, la seule question en suspend est de savoir si le Red Star va quand même marquer un but. Les deux dernières occasions, à savoir Razak qui voit son tir dévié à 10 mètres face au but par le gardien et surtout un « 2 contre 1 » à jouer, mais qu’Honoré (rentrant à la 76ème à la place d’Hazem, blessé), gâchera tout simplement en marchant sur le ballon (si quelqu’un a filmé l’action, il serait de bon ton d’envoyer la cassette à Vidéo Gag), ne changeront pas le score final. Une fois la fin du match prononcée, on se prend à la fois à rêver et à pester sur le fait que si le Paris Saint Germain avait joué sans gardien, le score aurait été à peu de chose près, le même, tant le manque cruel de frappes, notamment cadrées, font inexorablement de nous la plus mauvaise attaque du groupe au bout de 270 minutes de jeu. Mais, dans les chantiers à venir pour M’Boma, il y a bien d’autres points à revoir : passes, contrôles, corners, coups-francs, fonds de jeu etc. pour ne pas revivre une fin de saison aussi crispante que la précédente. Après 3 journées, le bilan comptable est certes très négatif, mais il est bien sûr encore temps de remédier aux problèmes et ce, dès samedi, face à Toulouse Fontaines, un adversaire qui devrait logiquement être à notre portée.


Heureusement, tout comme à l’aller, le retour se passera dans les meilleures conditions (merci au super GPS), notamment grâce à une fluidité de circulation dont l’équipe du Red Star devrait s’inspirer pour pouvoir enfin faire vibrer le Kop de Bauer en manque de plaisir depuis quelques années. C’est d’ailleurs un jeu alléchant basé sur un vrai numéro 10 comme l’était Zidane ou encore Platini (je plaisante !) qui pourra nous amener une présence féminine dans les vieilles travées de Bauer. CQFD.


ZEBULON

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans CFA SAISON 2009-2010
commenter cet article

commentaires