Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 08:36
Le rdv était fixé à 10h 30 devant l’Olympic. Comme d’habitude on espère un résultat de notre Red en déplacement, mais cette fois ci une certaine sérénité nous habite depuis Luçon ou malgré le score, l’état d’esprit combatif et le jeu proposé par séquence nous donne de l'espoir pour ce soir. Voyage sans souci avec Vince Loeb et Slim Elena (5000 kms depuis le début de l’année). Calés à l’arrière Didier et moi sommes spectateurs hilares des chicaneries italo-tunisiennes de notre duo. Sur le parcours quelques intempéries par intermittence nous rappellent que des matchs ont été annulés pour ça dans le sud ouest mais pas d’inquiétude car on nous aurait prévenu 24 heures à l'avance si le match devait etre reporté...
A notre arrivée à Albi pas de pluie, mais on se rend compte qu’il a plu abondamment dans la journée et qu’il fait froid 5 degrés. L’écharpe est de rigueur: http://i82.servimg.com/u/f82/14/52/29/50/le_red11.jpg

Après s’être renseigné sur les prix des billets (5 euros) on va dans le bar du stade pour se réchauffer et surtout attendre les Gang Greens sud ouest avec Alex, supporter que tous les habitués du Kop connaissent depuis un bail. On fait connaissance autour de quelques verres. On attend plus que Domu et toute son expérience de ses stades traquenards pour entrer à une bonne dizaine dans les travées du stade Rigaud. Un journaliste de la Dépêche du midi vient nous féliciter de suivre le Red partout et nous dit que le site du club est de grande qualité pour inspirer les journalistes: il nous a fait d’ailleurs un article fort sympathique dans son journal:
http://www.ladepeche.fr/article/2009/11/07/709786-Un-mythe-a-Rigaud.html

On s’installe dans une tribune champêtre puisqu’en bois qui date de 1921 e qui va bientôt être démoli. Dommage c'est original, old school.Il y a peu de monde dans le stade, beaucoup de famille, silencieuse la plupart du temps. Il est vrai que l’ombre du rugby plane avec son stade massif tout neuf et tout moderne jouxtant le stade Rigaud. Il parait qu'il tourne à 5000 spectateurs avec des pointes à 9000.La on est 150 à tout casser:
http://i82.servimg.com/u/f82/14/52/29/50/le_red13.jpg
http://i82.servimg.com/u/f82/14/52/29/50/le_red15.jpg
http://i82.servimg.com/u/f82/14/52/29/50/le_red16.jpg
http://i82.servimg.com/u/f82/14/52/29/50/le_red17.jpg
http://i82.servimg.com/u/f82/14/52/29/50/le_red18.jpg

D’entrée Debray s’essaye à un lob osé du milieu de terrain et ça pourrait montrer d’entrée nos intentions :jouer notre carte à fond, oser sans calculer. Les débats sont équilibrés mais le jeu est haché, avec des approximations techniques de part et d’autre. L’arbitre pointilleux ne laisse rien passer. Le Red se procure quand même les actions les plus chaudes et aurait du être plus efficace.
On procède en contre mais ça manque de liant entre le milieu et l’attaque. A noter un bon début de Johan qui fait son premier match en tant que titulaire, le boss est de retour et va de mieux en mieux.

Visiblement Albi nous craint et joue prudemment. On arrive quand même à perforer la défense et sur une passe en profondeur, Durand frappe au 16m plus fortement qu’il y a 3 mn, le gardien repousse sur un Inkango qui s'emmène la gonfle (Domu's touch) de la poitrine pour mieux tromper le portier albigeois. A peine le temps d’être content et en pleine discussion sur le but, une frappe soudaine et improbable excentré coté gauche de Ryah finit sa course en pleine lucarne avec un Pinoteau lobé d’un rien: Un exploit individuel, c’est pas autre chose. Le match est toujours haché, manque de fluidité dans les passes, du déchet technique inhabituel de la part de Koudou et Debray, par contre Inkango et Moreira ont du jus. Mais ça combine mal face à des Albigeois bien regroupés et accrocheurs.
Pinoteau multiplie les bonnes prises de balle sur les centres et corners Albigeois. On peut mieux faire en jouant simple, en écartant d'avantage. La mi-temps est sifflé sur ce score de 1-1 qui est pas si mal chez le deuxième du groupe.

Une buvette quasi déserte permet de se restaurer rapidement et de ne pas se perdre de vue. Le temps de toucher du bois pour la deuxième mi-temps chose facile dans cette tribune en bambou que le match redémarre.
Oh damned! le Red oublie de jouer et subit la révolte des Albigeois. Durant ce premier quart d’heure le Red va reculer, la défense va etre sur le fil du rasoir, Gazeau a beaucoup de boulot avec un vis-à-vis remuant.
Et ce qu’on pressentait arriva, sur une action rapide ou quatre Albigeois se sont rués dans l’axe pour réceptionner un centre venue de la droite, la glissade de Vincent a permis à son vis-à-vis de se liberer d’un marquage sérré et de fusiller à 6m un bon Pinoteau:
De notre coté certains gueulent, d'autres sont dépités.
Le Red est brouillon et timoré, on attend une réaction immédiate et elle viendra du banc ou Mboma va faire des changements osés mais essentiels pour tenter de revenir au score. Sortie de Debray , en deçà de ses prestations précédentes de haut vol pour Amadou. Abissonono va etre remplacer par Ribadeira et Mimpo par Razak. La défense est composé d’Inkango qui sera généraux dans son role de latéral meme s'il fut un peu balader par moment, Delaneuville,Fourneuf et de Gazeau. Devant y’a Razak, Diagou et Durand. Koudou, Moreira et surtout Ribadeira sous étroite surveillance de l'arbitre qui l'a expulsé à Colommiers seront chargés de lier tout ça. Les entrées de Diagou, Razak et de Riba auront fait du bien: on se crée des occasions franches comme cette frappe d’Inkango sur la transversale.

L'attaque "à tout va " va désorganiser Albi et à sans doute permis à Durand de trouver un espace à l’entrée de la surface et du temps pour armer une frappe tendue des 16m qui vient fracasser le poteau à mis hauteur, d’ailleurs à peu près au même endroit qu’a Luçon sur le deuxième but. Il a une frappe de loin assez précise ce Durand vraiment le Mr Plus du Red. Des occasions d’Albi franches mais vraiment mal négociées vont nous faire de grosses frayeurs comme cette frappe à ras de terre qui frole le poteau de Pinoteau.
Mais cette fois Le Red saura se montrer dangereux et voudra l’emporter jusqu’au bout notamment sur corner mais sans trop se découvrir. Signe que physiquement c'est mieux.
Et par ici les 2 pts. echarpe

Après une première mi-temps ou il aurait du se montrer plus efficace,le Red a connu un gros trou en début de seconde période à cause de la réaction logique des Albigeois qui voulait l’emporter chez eux mais le Red a trop subi ce qui lui a couté un but avant de savoir se révolter avec un vrai coaching du tout pour le tout. Il a tenu tout en se montrant dangereux en fin de match .Il a compris que joué dans le camp adverse est la meilleur défense ce qui permet de ne pas prendre de but... Vivement Mercredi pour la confirmation.
Après avoir saluer le Domu qui monte sur Paris et qui sera des notres mercredi et partager un copieux casse croûte chez un ami d’Alex, merci les gars du Sud Ouest, et de parler du Red toujours, on est rentré tranquillement pour arriver vers 8h. A défaut de la victoire on se contera du match nul red star . Comme Grenoble d'ailleurs Wink

Je mets en ligne des petites séquences vidéo de quelques actions du Red et d'Albi avec notamment le but d'Inkango et le but du 2-1 albigeois. Ca donne un aperçu de ce qu'on a vu là bas.
Cliquez sur diaporama.
http://picasaweb.google.fr/bloglio51

Clovis

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans CFA SAISON 2009-2010
commenter cet article

commentaires