Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 23:42

Confirmation qu’un derby en National c’est vraiment une autre intensité qu’en CFA, malgré la date du match située en plein milieu des vacances scolaires il y avait du monde au stade hier soir et une bonne ambiance : A noter la présence d’une délégation venue de Stuttgart, ainsi que plusieurs messages en tribune sur des bâches en hommage à Rino Della Negra, le Collectif ayant comme chaque année fleuri la plaque commémorative à l'entrée de Bauer.

 

On a pu assisté à un match assez rythmé avec beaucoup de duels physiques, et des défenseurs qui ont dominé les débats des deux cotés du terrain.  En conséquence très peu d’occasions franches : Deux faces à faces victorieux pour Bouet puis Germain en 1ere période face à Yenga et Sabin, une belle tête parisienne sur le haut de la barre alors que le goal Audonien semblait battu coté visiteur en seconde période et plusieurs opportunités dans la surface mal négociées côté Red Star.

 

On a eu vite le sentiment d’assister à ce genre de matchs qui fait que comme les deux équipes craignent de trop s’engager, ça finit souvent de la même manière, c'est-à-dire sans buts…

Au moins on aura eu la confirmation qu’Alain Mboma est bien un expert du jeu cadenassé, et que Vincent Doukantie a des choix tactiques bien étranges.

Si pour l’instant ça ne porte pas toujours à conséquences (heureusement), il semble évident que bientôt il faudra faire preuve de plus de bon sens sous peine de graves désillusions, car le classement est évidemment bien trompeur vu le nombre de matchs en retard, en conséquence il va falloir le plus vite possible gagner des matchs, gagner des matchs ...

 

Difficile de ne pas s’interroger par exemple sur la titularisation (une fois encore) de Doumbia auteur d’une prestation d’une faiblesse criante doublée d’une nonchalance à peine croyable, mais aussi sur la sortie de Sabin peu après l’heure de jeu alors qu’il était le seul à peser physiquement sur la défense adverse.

 

Du fait de la sortie de son avant centre, le Red s’est retrouvé sans costaud aux avants postes puisque Gagnier n’était pas présent sur le banc. Dès lors alors que l’on pensait que le Red pourrait au moins faire monter la tension pour la fin du match, et nous offrir un délicieux finish dont il a le secret depuis plusieurs matchs à Bauer, on s’est retrouvé avec quatre joueurs d’un mètre soixante dix face aux défenseurs du Paris FC : tout sauf des rigolos…

 

Et c’est sûrement là ou les Verts peuvent s’estimer heureux, car peut être que ce troisième match en une semaine a empêché les Parisiens d’être plus performants en fin de partie.

Bien sur on nous dira qu’au moins maintenant on est aussi capable de ne pas perdre, certes mais on reste persuadés qu’il y avait moyen de faire encore mieux hier soir.

 

Prochain rendez vous dès vendredi à Epinal, un repêché au jeu généreux qui nous avait fait très mal à l’aller. Pour autant on est persuadé que même après la prestation en demi teinte d’hier, l’équipe a les moyens de créer une surprise là bas. Si bien sur les consignes et les choix sont ambitieux…

Partager cet article

Repost 0
Collectif des Amis du Red Star - dans NATIONAL SAISON 2011-2012
commenter cet article

commentaires